26 Septembre 2017

Nigeria: 1 600 présumés terroristes poursuivis

Ils sont accusés d'attentats-terroristes, d'assassinats et d'enlèvements multiples dans plusieurs localités du pays.

Dès le 9 octobre prochain s'ouvrent à travers plusieurs prétoires du pays le procès de 1 600 présumés terroristes. Un communiqué du ministère de la Justice parle de militants de Boko Haram qui devront aller répondre d'accusations d'attentats-terroristes, d'assassinats et d'enlèvements devant la barre.

D'après le ministre nigérian de la Justice, Abubakar Malami, «tout est prêt désormais pour la lecture des actes d'accusation des suspects de Boko Haram dans les différents centres de détention dans le pays.» Il a également indiqué que plusieurs procureurs et juges ont d'ores et déjà été saisis pour traiter «promptement» les différentes affaires.

Les suspects seront assistés d'avocats désignés par le Conseil nigérian d'aide juridique. D'après des sources sécuritaires nigérianes, des milliers de présumés jihadistes de la secte terroriste ont été interpellés, mais les poursuites et les condamnations sont rares.

Le gouvernement nigérian explique les retards dans les poursuites par l'insuffisance des enquêtes et des problèmes d'ordre logistique. 220 présumés terroristes pourraient être libérés, faute de preuves, et inscrits dans des programmes de déradicalisation. De tous les procès en vue, le plus retentissant est celui de Khalid Al-Barnawi, leader du groupe islamiste Ansaru, une faction dissidente de Boko Haram, inscrit sur la liste noire des Etats-Unis. Arrêté en avril 2016, ce dernier a été formellement inculpé d'enlèvement et d'assassinat de dix étrangers.

Nigeria

Aliko Dangoté mobilise un club d'Afrochampions pour le développement de l'Afrique

La première fortune d'Afrique, Aliko Dangote, a réuni, mercredi 18 octobre 2017, à Lagos au… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.