26 Septembre 2017

Tchad: Décret anti-migratoire aux Etats-Unis - De nouveaux pays visés

Le Tchad, la Corée du Nord et le Venezuela rejoignent la liste des pays concernés par le texte du président Donald Trump.

Ils ne pourront plus entrer aux Etats-Unis à leur guise. Depuis le 24 septembre, les ressortissants du Tchad, de la Corée du Nord et du Venezuela (les deux derniers sont des pays non essentiellement musulmans) sont interdits d'entrée dans ce pays. C'est à la faveur du nouveau décret sur l'immigration. Ils rejoignent ainsi l'Iran, la Libye, la Syrie, la Somalie et le Yémen. Le Soudan a quant à lui été retiré de la liste.

Ces nouvelles restrictions qui entrent en vigueur le 18 octobre prochain résultent d'un réexamen du texte initial qui arrivait à expiration le 24 septembre dernier et qui avait été remis en question par plusieurs tribunaux fédéraux. Les mesures de restriction varient selon le pays.

Au Venezuela par exemple, l'interdiction concerne les membres d'une longue liste d'instances gouvernementales ainsi que leur famille. Situation différente en Corée du Nord et au Tchad où se sont tous les ressortissants qui sont interdits d'accès au territoire américain.

«Rendre l'Amérique sûre est ma priorité numéro un. Nous n'accepterons pas dans notre pays ceux que nous ne pouvons pas bien contrôler», a affirmé Donald Trump sur Twitter. «Ces restrictions sont vitales pour la sécurité nationale mais pourront, comme dans le cas du Soudan, être levées. Les pays visés pourront être retirés de la liste s'ils atteignent le niveau américain de contrôle de leurs ressortissants», a expliqué un haut responsable du gouvernement à la presse.

Tchad

Le Niger s'apprête à extrader le rebelle tchadien Mahamat Hassan Boulmaye

Selon des sources concordantes, Mahamat Hassan Boulmaye, le secrétaire général du Conseil du… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.