25 Septembre 2017

Congo-Brazzaville: Recherche scientifique - Martin Parfait Aimé Coussoud-Mavoungou fait l'état des lieux des structures sous tutelle

En séjour de travail à Pointe-Noire, Martin Parfait Aimé Coussoud-Mavoungou, ministre de la Recherche scientifique et de l'Innovation technologique, a visité le 23 septembre à Pointe-Noire le Centre de coopération internationale en recherche agronomique (Cirad) et la cité scientifique.

Au Cirad et la cité scientifique ex-Orstom (Office de la recherche scientifique et technique outre-mer), Martin Parfait Aimé Coussoud Mavoungou a visité les locaux et laboratoires de ces deux structures avant de s'entretenir avec le personnel qui n'a pas hésité a exposé devant l'autorité gouvernementale les problèmes rencontrés dans l'exercice de leurs tâches.

« Cette visite nous a permis de nous rendre compte que dans la zone de Pointe-Noire, il y a tout un potentiel. Nous avons 50 ans de recherche que nous devons préserver. Cependant, nous regrettons que certaines zones soient prises d'assaut par les populations mais nous allons mettre les conditions d'abord de la sauvegarde et ensuite de la mise à niveau ».

Et d'ajouter : « Les structures existent mais on doit faire de telle sorte que la recherche tel qu'elle est faite soit utile et mise à la disposition de la population, c'est-à-dire tout ce qui est fait comme recherche dans le cadre agricole, forestier, des sciences naturelles doit être mis à la disposition de la population pour qu'elle se rende bien compte de leur impact ».

À la cité scientifique qui abrite, entre autres, l'institut national de recherche forestière, l'Institut de recherche agronomique, le Centre de recherche sur la conservation et la restauration des terres, l'Institut national de recherche en sciences exactes et naturelles (IRSEN), le Centre de documentation, l'Unité de recherche microbienne et le laboratoire d'analyses chimiques des produits de pêche, les agents ont salué par le truchement du Pr Clobite Bouka Biona, directeur général de l'IRSEN, la visite du ministre de tutelle dans leurs locaux qui méritent plus d'égard et d'attention, à commencer par la réhabilitation et l'équipement de certaines unités très importantes dans la recherche telle que l'unité d'océanographie non fonctionnelle depuis plusieurs années. « L'unité océanographique n'existe pas alors qu'elle est très importante dans une ville comme Pointe-Noire.

Nous pensons que nous allons prendre des dispositions pour relever ce défi-là pour que nous revenions vers les fondamentaux de l'océanographie afin que toutes les sociétés qui travaillent dans la zone trouvent leur compte et sachent comment soumettre leurs problèmes le cas échéant», a dit le ministre. Plusieurs autorités du département ont accompagné le ministre Martin Parfait Aimé Coussoud-Mavoungou lors de cette visite.

Congo-Brazzaville

Gendarmerie nationale - Plus de 200 éléments en pré-stages dans la ville océane

Les pré-formations qui se déroulent depuis quelques jours à Pointe-Noire portent sur le… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.