26 Septembre 2017

Togo: Appui de 10 millions d'euros de la KfW

Le ministre de l'Economie et des Finances, Sani Yaya, a signé mardi une convention de financement de 10 millions d'euros avec la KfW (Banque publique allemande) relative au Programme de renforcement du système sanitaire santé reproductive et des droits sexuels.

Le ministre qui avait à ses côtés son collègue de la Santé, Moustafa Mijiyaa, a signé les documents avec Christoph Sander, l'ambassadeur d'Allemagne à Lomé et Cornellia Tittmann de la KfW.

Cette subvention doit financer 3 composantes du programme, la réhabilitation, l'équipement et la maintenance des formations sanitaires, la formation du personnel et un appui à l'approche qualité et les mesures de communication, de sensibilisation et de distribution à la base communautaire.

'Ce projet s'inscrit pleinement dans les diverses stratégies et politiques du gouvernement pour assurer le développement', a déclaré M. Yaya.

Fondée en 1948, la banque de promotion de l'Allemagne appartient à l'Etat pour 80% et aux Länders (régions) pour 20%.

La KfW finance des projets dans les pays en développement pour améliorer durablement les conditions de vie des populations.

Elle est active au Togo depuis de nombreuses années avec un engagement de plus de 500 millions d'euros depuis 1959.

La Banque et le gouvernement togolais ont fixé un certain nombre de priorités en matière de santé, de formation technique et professionnelle d'emploi des jeunes, de développement rural et d'appui à la décentralisation.

Togo

Meeting à la plage

L'opposition ne pourra pas manifester sur l'itinéraire qu'elle souhaitait les 18 et 19 octobre. Elle pourra en… Plus »

Copyright © 2017 Togonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com).

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.