26 Septembre 2017

Cameroun: Dieudonné Foka - Eleveur par conviction

Avec un cheptel de plus de 500 porcs, cet enseignant qui a fait ses classes auprès de son père, réalise un chiffre d'affaires d'environ 8 millions de F par an.

L'élevage de porcs nourrit son homme. Dieudonné Foka est l'illustration parfaite de celui qui a pu tirer son épingle du jeu grâce à cette activité. Tout commence en 1990. Alors que son père se consacre à cette activité à plein temps, ce jeune élève ouvre les yeux pour capter les rouages et l'entretien d'un cheptel. Après un cursus académique d'où il sort nanti d'un diplôme de professeur des lycées, et quelques années d'exercice professionnelle Dieudonné Foka tante sa première expérience.

A cet effet, il choisit de s'installer à Bafoussam I. Au fil du temps, il dépose ses valises à Yaoundé et s'offre un terrain à Mfou où il se replonge dans d'élevage de porcs. Mais c'est à Douala qu'il s'est lancé définitivement dans l'activité. Aujourd'hui, ce père de 10 enfants possède un nombre important de têtes. « J'ai au minimum 100 truies. Avant le mois de mai dernier, je totalisais 500 porcs », a-t-il expliqué. Pour les nourrir, il utilise divers types d'aliments. A savoir : le remoulage, le tourteau de palmiste et la drêche. Mais d'après lui, il existe des variétés qui se nourrissent aussi d'herbe. C'est ainsi que ses bêtes présentent une belle taille. « Les plus gros porcs pèsent environ 200 à 250 kg.

Je les vends à environ 200 000. La bête la moins chère tourne autour de 25 000», indique-t-il. C'est ainsi qu'il se retrouve avec un chiffre d'affaires de 8 millions de F au bout d'une année. Il peut donc se nourrir, s'occuper de sa famille et des études de ses enfants sans difficultés. Dieudonné Foka, enseignant hors échelle, il est devenu éleveur de porcs par curiosité et y est resté par conviction. Dans sa ferme située à l'entrée de la ville de Douala, on compte actuellement 400 têtes de porcs. Ses acheteurs proviennent de toutes les régions du pays.

Cameroun

Anglophone - Nouveaux combats meurtriers entre armée et séparatistes

De nouveaux affrontements ont éclaté entre des militaires et des assaillants présentés comme… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.