26 Septembre 2017

Cameroun: ARTs audiovisuel et photographique - Les défis de la nouvelle équipe

Respect des textes, répartition des droits, recrutement de nouveaux membres... Voilà ce qui attend les 32 membres du Conseil d'administration élu le 23 septembre dernier à Yaoundé.

«Je vous dis merci de m'avoir accompagné pendant ces longues années. Mais comme vous le savez, dans la vie tout passe, ne reste que le temps. Je souhaite à la nouvelle équipe bon vent et d'aller de l'avant ». C'est avec ces mots que se referme définitivement l'ère Daouda Mouchangou à la Société civile des arts audiovisuel et photographique (SCAAP). S'il reste administrateur dans cette société de gestion du droit d'auteur, il n'en est plus à la tête. Chiemai Samuel Chop est celui qui le remplace. Rupture donc à la tête de cette société de gestion qui a tenu son assemblée générale extraordinaire le 23 septembre dernier à Yaoundé. Ils seront pour la période transitoire de cinq ans, 32 membres à présider aux destinées de cet organisme de gestion collective.

Choisis par consensus suite au travail de la commission électorale dirigée par Daniel Ndo, les nouveaux administrateurs ont par vote désigné qui sera le président du conseil d'administration. La tâche n'aura pas été aisée. C'est au bout de trois tours que Chiemai Samuel Chop, réalisateur, devance (à 16 voix contre 14) Daouda Mouchangou, son principal challenger, resté à la tête de la SCAAP pendant 13 ans. Les ayants-droit exultent. Ils portent en triomphe leur nouveau président. Celui-là qui devra désormais défendre leurs droits mais aussi rendre effective la répartition de leur dû. Et c'est l'un des premiers chantiers sur lequel le nouveau président entend s'étendre. «Nous voulons une nouvelle Scaap. La première chose est que nous allons travailler avec les textes.

Deuxièmement, nous allons nous battre pour que tous nos fonds reviennent à la SCAAP pour le bonheur des membres de la société », indique le nouveau président. Clément Tjomb, Rosalie Mbele et François-marie Manga sont les vice-présidents de la SCAAP new-look. « Les femmes produisent des grandes œuvres mais malheureusement elles ne sont pas inscrites à la SCAAP. Les jeunes aussi. Nous allons travailler à ce que les femmes et les jeunes adhèrent à cette société. Pour cela, nous allons organiser des campagnes de recrutement », indique Rosalie Mbele.

Ainsi s'achève le travail mené par Bassek ba Kobhio, président de la plateforme de la catégorie C sous le regard attentif de Gilles Serge Effoudou Mpande, président de la commission de contrôle des organismes de gestion collective. L'Assemblée générale de la catégorie arts audiovisuel et photographique vient clore le processus électoral enclenché dans le secteur du droit d'auteur depuis juillet 2017. Reste maintenant l'acquisition des agréments pour ces sociétés nouvellement créées pour que les artistes et ayants-droit puissent finalement bénéficier du fruit de leur travail.

Cameroun

L'agresseur d'un policier rattrapé à Douala

Robert Ying Dapsia avait poignardé un gardien de la paix 2ème grade à la gare ferroviaire a… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.