26 Septembre 2017

Ile Maurice: Partielle au no 18 - «Nous sommes confiants de remporter cette élection», affirme Ramgoolam

«Mon leadership n'est pas menacé.» C'est ce qu'a fait ressortir le leader du Parti travailliste (PTr), Navin Ramgoolam, ce mardi 26 septembre, à l'issue du bureau politique (BP) des Rouges. Un BP tenu dans l'optique de l'élection partielle au no18, le 17 décembre.

«Aucune élection n'est gagnée d'avance, d'autant plus que les adversaires ont des moyens financiers. Je n'ai jamais vu une partielle avec autant d'argent dépensé pour la campagne.» Qu'importe, le leader du PTr se dit «confiant de remporter cette partielle. Nous privilégierons le contact sur le terrain».

Navin Ramgoolam a avancé que le quartier général du parti pour la partielle se trouve près du supermarché Winner's, à Boundary, et que l'équipe de communication pour la campagne a été revue. Il a aussi pris à partie le MSM qui n'a pas encore présenté de candidat pour cette joute électorale.

«Le véritable enjeu est pour les élections générales. Nous attendons le Nomination day pour descendre sur le terrain. Que nous gagnions ou perdions cette élection, mon leadership n'est pas remis en cause. Le métro léger pèsera de tout son poids dans cette élection partielle. Nous avions initié ce projet mais pas comme cela. Le gouvernement a sacrifié un pilier de l'économie.»

Le leader du PTr est aussi revenu sur les bavures de Showkutally et Ravi Rutnah. Selon Navin Ramgoolam, les deux parlementaires «ti bizin fini alé. Mo pou gété si Praving Jugnauth éna kouraz».

Ile Maurice

Découverte de sept kilos d'héroïne - Deux Kazakhs et deux Mauriciens interpellés

La courte durée de leur passage à Maurice a éveillé les soupçons des douaniers. Ravil… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.