26 Septembre 2017

Congo-Brazzaville: Diplomatie - Ahmed Sameh Gaber fait ses adieux au peuple congolais

C'était à l'occasion des échanges avec les membres de l'Union des journalistes et communicateurs en santé, qui ont marqué la fin de son mandat de deux ans en RDC.

Le chargé des Affaires politiques de l'ambassade de la République arabe d'Égypte en RDC, Ahmed Sameh Gaber, après ses deux années de travail au Congo, a fait ses adieux aux membres de l'Union des journalistes et communicateurs en santé (UJCS). C'était au cours d'une cérémonie organisée le 26 septembre, dans la salle de conférences de l'Hôpital général de référence de Kinshasa (HGRK), ex-mama Yemo, à Gombe.

Cette rencontre, inscrite parmi les dernières activités du chargé des Affaires politiques partant, a permis de parcourir tous les domaines de relations entre l'Égypte et la RDC. Ouvrant le bal, le président de l'UJCS, Michel Kyapa, a indiqué que ces échanges, loin d'être politiques et diplomatiques, devraient permettre aux journalistes membres de cette corporation ainsi que le chargé des Affaires politiques de l'ambassade de la République arabe d'Égypte en RDC, Ahmed Sameh Gaber, et son successeur, Ahmed Amhany, de feuilleter les deux années de mandat de ce diplomate partant ainsi que les perspectives de la coopération entre l'Égypte et la RDC.

Le bien-être des Congolais à l'avant-plan

Pour Ahmed Sameh Gaber, tout ce que la République arabe d'Égypte entreprend en RDC, dans le cadre de la coopération entre les deux pays, l'est pour le bien-être de la population congolaise. C'est dans ce cadre que le diplomate égyptien a placé la réhabilitation et l'équipement du pavillon Égypte à l'Hôpital général de référence ainsi que toutes les autres interventions dans cette formation médicale, notamment dans les services des urgences, d'ophtalmologie, de réanimation, de chirurgie, etc. « La République arabe d'Égypte accorde une attention particulière au domaine de la santé. Des contacts fréquents sont pris avec le ministère de la Santé », a souligné le chargé des Affaires politiques. Pour lui, c'est dans l'optique de ces contacts que l'Égypte intervient en dotant certains services de l'Hôpital général de référence des matériels en vue d'améliorer la prise en charge de ses patients.

Dans le domaine médical, en plus de l'Hôpital général de référence, l'Égypte, par son ambassade de Kinshasa, est également en contact avec la faculté de médecine de l'Université de Kinshasa ainsi qu'un autre hôpital dans le Kivu, qui ont bénéficié des apports du pays des Pharaons.

La formation des cadres congolais

L'Égypte intervient également dans le secteur de la formation des cadres congolais. Elle est, à en croire le chargé des Affaires politiques, le pays qui offre plus de bourses et de formations aux Congolais. Parmi les bénéficiaires, il y a des membres de l'administration publique et du gouvernement, des médecins, des journalistes, des techniciens, etc. Les domaines dans lesquels la République arabe d'Égypte intervient dans la formation sont donc la santé, les énergies nouvelles et renouvelables, l'administration, la technique, etc., en plus des autres domaines de partenariat que sont la pêche, l'agriculture, l'électricité, la santé, etc. Le chargé des Affaires politiques sortant promet donc que les relations entre son pays et la RDC, qui sont par ailleurs, historiques, continueront croissantes, étant donné que les deux pays ont encore une expérience à partager pour leur développement respectif.

Un pays touristique oublié

Ahmed Sameh Gaber a, par ailleurs, appelé la RDC à développer son industrie touristique. À l'en croire, la RDC a toutes les potentialités pour être un pays touristique de premier rang. Mais le diplomate reproche au Congo de ne pas avoir le marketing du tourisme. «Les gens ne connaissaient pas ce que le Congo présente comme potentialités dans ce domaine », a-t-il dit. Le diplomate égyptien, qui affirme avoir beaucoup appris de la RDC pendant son mandat de deux ans, a rassuré que son pays travaille avec le ministère congolais chargé du Tourisme, pour le développement de ce secteur en RDC. «Mon expérience de diplomate au Congo est très riche. Maintenant, je peux dire que je suis Africain, pour avoir vécu avec les Congolais, qui constituent un peuple accueillant », a-t-il martelé, en soulignant les rapports privilégiés qui unissent son pays et la RDC, en tant que deux pays africains.

Appelé à parler de la vision qu'ont les Congolais de l'Égypte, le diplomate a souligné que ce peuple est plus intéressé par le tourisme religieux alors que l'Égypte présente d'autres aspects plus intéressant encore. Les membres de l'UJCS et d'autres invités dont le vice-président du bureau urbain de l'Ordre de médecins ont reconnu l'apport de l'Égypte dans le développement de la RDC, notamment dans le cadre de la formation et des équipements médicaux. Tout en remerciant le chargé des Affaires politiques partant pour son apport dans la continuité de bonnes relations entre l'Égypte et la RDC, ils ont souhaité que cette coopération continue à bénéficier aux peuples des deux pays.

Congo-Brazzaville

Pour son avocat, Paulin Makaya doit être libéré

Il a purgé sa peine mais il n'est toujours pas libéré. Au Congo-Brazzaville, Paulin Makaya est… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.