26 Septembre 2017

Sénégal: Norlevo

Quand le coureur de jupons drague une crédule demoiselle, il lui chuchote qu'elle est plus torride que Rihanna, plus pimpante que Beyonce.

Ou pour faire local, sa tronche mieux « sculptée » par le Seigneur que celle de Vivi ex-Ndour, sa silhouette plus fine que celle de Coumba Gawlo, ses formes plus généreuses que celles d'Arame Thioye (elle est où celle-là), la poitrine plus... (tout doux, on est dans un pays de croyants). Ça, c'est avant la lassitude, l'ennui, les chamailles. C'est un jeu de dupe et de pipeau. Mais, en voulant abusivement jouer avec les flammes de la pulsion, de l'impulsion, on finit souvent dans « des couvertures en bandes de coton, sur une claie de jonc tissé et consolidé par des lattes » (Abdoulaye Sadji, Tounka). N'galka Guèye, illustre descendant d'une légendaire famille, « merveilleux pêcheur et lutteur grandiose », subit ce triste sort.

N'galka disait prétentieusement ceci : « Moi, me marier sur la terre ferme, avec une fille des hommes ? Mon épouse viendra de la mer, je veux des enfants qui ajoutent à ma science l'hérédité supérieure des maîtres de la mer ». Le mâle est si orgueilleux et pourtant si avide ! Je n'arrive toujours pas à me l'expliquer.

La petite amie d'un copain (je commence à en avoir beaucoup, je sais.) avait demandé à ce dernier, après une gymnastique acrobatique au lit, d'aller à la pharmacie acheter « Norlevo ». Pour les rares personnes qui ne savent pas ce que c'est, « Norlevo est une pilule de contraception d'urgence à prendre dans un délai de 72 heures après un rapport sexuel non protégé ou en cas d'échec d'une méthode contraceptive. Il expie nos imprudences. Mon ami rechignait à y aller. C'est un coureur de jupons mais n'avait jamais tenté sa chance avec la pharmacienne qui est une « ibadou » (femme voilée dans le langage courant) l'entourant d'égards. Il est exclu qu'il y aille. La seule option était de trouver une autre pharmacie quelque part et murmurer au pharmacien « Norlevo am na » (vous avez Norlevo ?).

Il est important qu'il le fasse. C'est une preuve d'attention. Qui sait, il voudra peut-être un jour de grande envie que sa princesse d'occasion revienne pour s'adonner à de nouveaux plaisirs. Les filles aiment partager leur peur, leur peine, leur joie avec le mâle (là, c'est l'observateur à distance qui parle). C'est comme avec le bébé, il faut le porter de temps en temps ! Ça fait plaisir à la maman même s'il y a des « gars » pour qui pouponner est un douloureux calvaire.

Mon copain, pour revenir à lui, se résout à y aller et achète « Norlevo » pour sa proie habituelle (ce qu'il pourrait bien représenter pour elle aussi). Il s'était juré de ne plus profiter de ce corps dont il se lassait avant de le désirer inexplicablement. Mais, on le sait, les hommes retrouvent la raison après les délices, il l'a revue à plusieurs reprises en supportant à chaque fois ce qu'il prenait maintenant pour des caprices ; autrefois, ces toquades l'enivraient.

Et quand les deux se sont livrés à des épanchements sur leurs désirs irrépressibles malgré leur amour douteux, la seule exigence de mon ami a été d'être dispensé de l'achat de « Norlevo » à la pharmacie. C'était un supplice pour lui, une humiliation. Celle de la fille a été de lui dire d'« enfiler » un condom à chaque fois que les corps brûlaient d'envie ; ce que l'orgueilleux mâle n'a pas accepté. Leur histoire a pris fin ce jour-là.

Sénégal

Mécontents de la hausse du prix de la farine, les boulangers annoncent 48 heures sans pain

Si rien n'est fait d'ici là, les boulangers envisagent de ne pas fabriquer de pain les 1er et 2 novembre… Plus »

Copyright © 2017 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.