28 Septembre 2017

Madagascar: Zoom sur l'inclusion financière et la monnaie électronique à l'« Expofinance Madagascar »

De nouvelles solutions sur la finance, la monétique, la garantie et les assurances sont présentées à l' « Expofinance Madagascar » au Carlton Anosy.

Le secteur financier commence à devenir de plus en plus sophistiqué à Madagascar. De nouvelles solutions, pour la facilitation des transactions et de l'accès au financement sont présentées au Carlton Anosy, du 27 au 29 septembre.

La première édition de l' « Expofinance Madagascar » a été lancée hier. Les innovations sur les services financiers sont mises en avant par les participants à ce salon de la monétique, des services financiers et des assurances. « Le secteur des finances n'est pas assez visible à Madagascar, alors que chaque activité qui s'opère dans l'économie passe par ce secteur.

C'est pour cela que nous avons lancé ce salon « Expofinance Madagascar », qui se tiendra désormais tous les ans et qui verra la participation des divers acteurs du monde financier de la zone de l'Océan Indien.

Nous avons déjà un participant venu de l'île Maurice pour cette première édition », ont annoncé les représentants de « Premium Publicix », organisateurs du salon « Expofinance Madagascar ». Outre les expositions des participants, des conférences sont également au programme de la manifestation. Pour cette édition, les discussions s'articulent surtout autour de l'inclusion financière et de la dématérialisation. En effet, avec la loi sur la monnaie électronique et les établissements de monnaie électronique, qui sera bientôt en vigueur, plusieurs services liés à la dématérialisation ont été présentés, si l'on ne cite que ceux de la société « ARIARY.NET » qui propose une plateforme servant de passerelle sécurisée pour les transactions en ligne.

« Telma Money » qui est à Madagascar depuis plus de sept ans a également mis en avant ses nouvelles solutions. Son administrateur général, Matthieu Mace a cité, entre autres, les possibilité de faire des retraits sur des GAB de banque primaire, des transferts d'argent à l'international qui permet de recevoir de l'argent de l'étranger directement sur un compte mobile MVola, le paiement d'impôts et taxe par mobile money, etc.

Stratégie nationale. Présent à l'ouverture officielle le secrétaire général du Ministère des Finances et du Budget, Falihery Rajaobelina a noté qu'une Stratégie nationale pour l'inclusion financière sera mise en œuvre pour la période 2018-2022. Celle-ci offrira plus de visibilité sur les orientations politiques du Gouvernement. La loi sur la monnaie électronique et les établissements de monnaie électronique vient également compléter la loi sur les transactions électroniques.

« Notre département ministériel œuvre pour renforcer davantage le développement du système financier à Madagascar. Le Ministère encourage ce genre d'événement qui contribue à l'éducation financière du grand public et qui favorise la culture monétique », a-t-il affirmé.

Bref, avec les avancées actuelles du secteur financier à Madagascar, les nouveaux textes de loi ainsi que la Stratégie nationale pour l'inclusion financière devraient transformer le monde de la finance dans la Grande Ile.

Madagascar

Lutte contre la peste - Les puces d'Antanimora insensibles à tout insecticide

Les rats prolifèrent dans nombre de centres de détention à Madagascar. Plus »

Copyright © 2017 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.