28 Septembre 2017

Congo-Brazzaville: Coopération - Le pays et l'Algérie signent un accord sur la gestion des collectivités locales

À l'occasion d'une visite de travail à Alger, le ministre de l'Intérieur, Raymond Zéphirin Mboulou, et son homologue Algérien, Noureddine Bedoui, ont signé hier un accord comportant un volet sécuritaire et un mémorandum d'entente portant sur la gestion des collectivités locales.

« L'accord répond aux orientations des présidents des deux pays: Abdelaziz Bouteflika et Denis Sassou N'Guesso, suite à la visite du chef de l'Etat congolais en Algérie, afin de redynamiser les relations dans différents domaines, notamment entre les deux ministères de l'Intérieur », a expliqué le ministre algérien de l'Intérieur, des collectivités locales et de l'aménagement du territoire, Noureddine Bedoui.

Cet accord, a-t-il ajouté, « permettra aux Congolais de bénéficier de l'expérience algérienne dans le domaine administratif, notamment dans la gestion au niveau local ou central ».

De son côté, Raymond Zéphirin Mboulou a rappelé les liens d'amitié qui unissent les peuples algérien et congolais, ainsi que les deux chefs d'Etat, relevant que sa visite en Algérie servait notamment à redynamiser les relations entre les deux ministères.

À Alger, le ministre congolais de l' Intérieur a visité le Centre de commandement et de contrôle (CCC) de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), où il a été édifié sur le fonctionnement et la coordination entre les différents services qui gèrent et coordonnent le flux d'images provenant en temps réel des différentes régions du pays.

En compagnie du directeur général de la sûreté nationale, le général-major Abdelghani Hamel, le ministre Mboulou a visité les huit salles opérationnelles gérant le trafic routier et visualisant le flux des images-vidéo parvenant des différentes institutions et édifices de la capitale.

Le ministre congolais a été également informé sur les différents supports utilisés par la DGSN dans le cadre de la lutte contre les différentes formes de crime, à travers une surveillance aérienne par des hélicoptères équipés de caméras de haute technicité.

« Nous sommes émerveillés par cette organisation et nous félicitions de ce fait les autorités de la République algérienne pour les efforts consentis en la matière », a indiqué Raymond Zéphirin Mboulou à la presse en marge de cette visite.

Evoquant la coopération entre l'Algérie et la République du Congo, il a relevé que « l'Algérie a toujours été à nos côtés et ce, depuis notre indépendance », précisant que « depuis le mois de mars dernier, les présidents des deux pays ont relancé cette coopération qui était en veille ».

« Nous travaillons aussi dans le cadre de l'Afripol, dont le siège se trouve à Alger », a-t-il dit, rappelant que son pays, qui est « membre à part entière de ce mécanisme », avait abrité l'assemblée générale de l'Afripol, l'année dernière à Brazzaville.

De son côté, Abdelghani Hamel, qui est également président de l'Afripol, a indiqué que la DGSN est « disposée », dans le cadre de la coopération bilatérale entre les deux pays, à « consolider cette coopération dans divers domaines et secteurs, notamment la formation et l'échange d'expériences et d'informations. La DGSN est disposée à consolider cette coopération et aller vers un partenariat dans le cadre de l'Afripol ».

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.