29 Septembre 2017

Mali: Nouveau Marché Rose - Le défi de promouvoir le commerce du détail

En décidant de rénover le marché rose de Bamako, les autorités municipales de la Cité des Trois Caïmans entendent relever ce challenge pour recaser les 800 commerçants détaillants déguerpis, suite à la série noire d'incendies vécue entre 1993-1997 et 2014.

Que de casse-tête pour les responsables de la mairie de Bamako et les membres du conseil du District pour trouver une réponse adéquate aux difficultés de recasement des usagers du marché rose.

Pour face à cette préoccupation, les décideurs en charge de la gestion des marchés de Bamako ont jugé nécessaire de réaliser ce projet gigantesque de rénovation du marché rose et les Halles aux légumes. Ainsi, ils comptent aller au-delà pour offrir davantage de places aux détaillants surtout aux femmes entreprenantes.

Selon, le Maire du District, Adama Sangaré, le nouveau marché offrira un cadre décent de travail à 3000 commerçants, alors que le nombre recensé de déguerpis est de 800.

«La pose de la première pierre de rénovation marque un tournant décisif dans la vie de Bamako, afin de retrouver son éclat antérieur. Avec cette rénovation, nous partons à la conquête de notre ville pour en refaire un écrin de verdure, de propreté» ajoute-t-il.

Ce qui a été confirmé par le président de la République du Mali Ibrahim Boubacar Kéita, lors du lancement des travaux. Il affirmera que l'architecture du Marché Rose et du Marché des Légumes respectera les normes modernes. Elle permettra d'éviter le risque des incendies qu'a eu à connaitre le Marché rose dans le passé.

Mali

Mondial U17, Inde 2017 - Le Mali facilement en quarts

Le Mali n'a pas eu beaucoup de mal pour se qualifier mardi pour les quarts de finale du Mondial U17, Inde 2017. Plus »

Copyright © 2017 Le journal de l'économie Malienne. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.