29 Septembre 2017

Burkina Faso: Projet mémorial Thomas Sankara - Le compte à rebours avec les initiateurs

15 octobre 1987 - 15 octobre 2017, voilà bientôt 30 ans que le père de la révolution, Thomas Sankara, a disparu. Pour honorer sa mémoire, un projet de mémorial est en cours de réalisation. C'est dans ce contexte qu'une conférence de presse a été tenue le jeudi 28 septembre 2017 à Ouaga par ses initiateurs pour faire le point des préparatifs du trentenaire.

Cet anniversaire marque le lancement officiel de la campagne nationale et internationale de mobilisation de ressources pour la construction du mémorial.

L'une des grandes articulations de cette célébration est l'organisation d'une cérémonie le 02 octobre 2017 au stade municipal Issoufou-Joseph-Conombo sous le patronage du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

Du côté des invités de marque, on a l'ancien président ghanéen Jerry Rawlings qui est attendu en sa qualité de parrain. Celui-ci donnera une conférence publique le mardi 3 octobre 2017 à l'Université Joseph Ki-Zerbo.

On se souvient du film « Teza » de Haïlé Gérima, qui avait remporté l'Etalon d'or de Yennenga en 2009 au Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou.

Ce dernier avait refusé d'effectuer le voyage pour récupérer son prix au motif que les assassins du capitaine Thomas Sankara étaient toujours au pouvoir.

L'Ethiopien a enfin décidé de se rendre au pays des Hommes intègres pour discuter avec les journalistes et les étudiants le vendredi 06 octobre 2017 à 16h.

« Des invités spéciaux de la Côte d'Ivoire comme Mamadou Coulibaly et Nathalie Yam effectueront le déplacement à Ouagadougou sur l'invitation de Jerry Rawlings.

Pour agrémenter la fête, des artistes internationaux à l'image d'Ismaël Isaac et de Djénéba Seck vont faire vibrer le stade », a annoncé l'un des conférenciers, le SG adjoint du comité international du mémorial Thomas Sankara (CIM-TS), Touwendinda Zongo.

Le mois d'octobre sera mis à profit aussi pour célébrer le cinquantenaire de l'assassinat de Che Guevara le 09 octobre, ainsi que le centenaire de la révolution russe le 06 octobre.

Un colloque international sur l'héritage de Thomas Sankara sera organisé par le Balai citoyen les 26 et 27 octobre 2017 à l'Université Joseph Ki-Zerbo.

Concernant l'érection du mémorial Thomas Sankara, le comité reçoit déjà des contributions. En effet, une des boîtes de collecte des fonds a été vidée en juillet dernier, elle contenait 346 020 F CFA. Un citoyen béninois a versé 30 000 F CFA de même qu'un Nigérien qui a donné 716 000 F CFA.

C'est dire que le spot publicitaire du CIM-TS a touché plus d'un. A en croire l'artiste musicien Sams'K, ils se sont rendus à Somgandé dans la famille d'une fillette de 13 ans, car elle a décidé de se priver de son petit déjeuner 2 jours durant à l'internat pour contribuer à hauteur de 200 F.

Les premières boîtes ont été remplies par des femmes qui n'ont pas hésité à y glisser soit une pièce, soit un billet.

Burkina Faso

L'Union Africaine pour un continent où il fait bon vivre

Il faut rompre avec le passé d'une Afrique caractérisée par des violences et l'impunité.… Plus »

Copyright © 2017 L'Observateur Paalga. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.