29 Septembre 2017

Madagascar: DNI Metals - De nombreux investissements sociaux réalisés à Brickaville

Cette compagnie a distribué des kits scolaires d'une valeur de 20 millions Ar pour 500 élèves bénéficiaires d'Ambatolampy et de Vohitsara, mercredi dernier.

Malgré le fait que la société canadienne DNI Metals est encore en phase de recherche de minérai que le graphite dans le fokontany d'Ambatolampy, commune rurale d'Ambinaninony, dans le district de Brickaville, elle a réalisé de nombreux investisseurs sociaux au profit de la population locale. A titre d'illustration, cette compagnie minière a construit des routes desservant plusieurs localités allant de la RN2 vers son site d'intervention. « Ce qui nous a permis d'évacuer nos produits agricoles », témoigne la population locale.

20 millions Ar. En outre, elle a alloué 10 millions Ar pour la construction de huit puits servant à assurer l'adduction en eau potable. Quatre puits seront ainsi installés à Ambatolampy, un autre pour l'école et le reste pour la population locale. « Nous avons également construit un CEG équipé de mobiliers et d'enseignants ainsi qu'un hôpital et une maternité dotés d'équipements modernes et de médecins, et ce, malgré le fait que la compagnie soit encore en phase de recherche », a soulevé Njara Raoily, Account Manager au sein de DNI Metals. Il a saisi cette occasion pour démentir qu'il n'est pas du tout un conseiller à la Primature. Ce n'est pas tout, la compagnie a distribué des kits scolaires d'une valeur de 20 millions Ar pour 500 élèves d'Ambatolampy et de Vohitsara, mercredi dernier.

Compensations. Parlant de DNI Metals, « ses activités de recherche s'achèveront d'ici à deux mois. C'est un investissement à risque car les résultats de cette recherche et l'analyse en laboratoire des échantillons lui permettront de prendre des décisions de continuer ou non. Elle a bel et bien un permis d'exploration et d'une autorisation environnementale, pour ce faire. Par contre, il lui faut encore un permis d'exploitation si ces résultats sont concluants », tient à préciser Amable Benjamin, le directeur inter-régional des Mines à Atsinanana. Quant aux mesures de compensations à une trentaine de ménages affectés par le projet, « 27 ménages ont déjà reçu leurs compensations qui peuvent aller de 300 000 Ar à 2 millions Ar. Certains ménages se plaignent que la valeur de leur compensation est minime par rapport aux autres alors que cela varie en fonction de la superficie de leurs parcelles touchés par le projet. Et il ne s'agit pas d'une transaction foncière. Une rencontre entre les deux parties et en présence du Tangalamena aura lieu ce jour », a fait savoir Ranaivo Cécilien, maire de la commune rurale d'Ambinaninony.

Madagascar

Gare aux vandales

Est-ce adapté à la mauvaise éducation, le manque de civisme de la population ? C'est la question… Plus »

Copyright © 2017 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.