29 Septembre 2017

Tunisie: Les CCI tunisiennes mobilisées pour défendre leur rôle

«Nous voulons par ce forum donner plus de visibilité aux CCI tunisiennes en tant que structure économique qui joue un rôle fondamental pour booster l'investissement, pour l'assistance des acteurs économiques dans la formation et dans le développement du partenariat à l'international», indique Mounir Mouakhar, président de la Chambre de commerce et d'industrie de Tunis (Ccit).

Il ajoute qu'il est impératif de soutenir davantage les CCI tunisiennes sur le plan financier et aussi au niveau de leur implication dans les actions de coopération et de partenariat vu leur longue expérience et leur savoir-faire dans le domaine.

Manque de visibilité

Pour Néjib Mellouli, président de la Chambre de commerce et d'industrie du Centre, il y a un manque de visibilité des CCI vis-à-vis des acteurs économiques, reflété par des confusions et des chevauchements entre les rôles des différents intervenants. «Nous pouvons faire beaucoup mieux si nous sommes appuyés par les acteurs économiques. Nous sommes forts par notre savoir-faire et par nos relations avec les partenaires étrangers. Nous fournissons des visions stratégiques sur les secteurs porteurs, des plateformes de données ouvertes et une assistance aux entreprises», affirme-t-il.

De son côté, Chefif Lachnani, président de la Chambre de commerce et d'industrie du Nord-Ouest, partage le même avis, soulignant qu'il est fondamental de clarifier le rôle de chacun des intervenants et de redonner aux CCI leur rôle essentiel, qui est de booster l'investissement et d'accompagner les entreprises sur les marchés à l'étranger.

Développement régional

Dans la région du Nord-Ouest, cette mission est davantage plus difficile à cause de la présence d'un tissu entrepreneurial restreint, ce qui ne permet pas à la CCI de mobiliser de ressources importantes pour mener des actions plus pointues. Mais son rôle est assez important, selon M. Lachnani, dans le développement régional et dans l'assistance des entreprises qui sont généralement assez cloîtrées dans leur région et n'ont pas un savoir-faire pour se déployer sur les marchés extérieurs.

Il a souligné, à ce niveau, que la Chambre est en train de préparer une étude pour proposer l'exploitation de l'aéroport de Tabarka -- actuellement non opérationnel-- par la CCI du Nord-Ouest, pour le transport des marchandises, dans le cadre du rapprochement des services logistiques des zones intérieures. «A l'étranger, les CCI sont en charge de la gestion des aéroports. Pourquoi pas en Tunisie? Cela créera une dynamique économique pour les régions intérieures et facilitera le travail des entreprises, qui est un objectif commun de tous les acteurs économiques», lance-t-il.

Ainsi, le forum sera une plateforme pour le partage d'expériences avec la participation de présidents de CCI étrangères, d'experts nationaux et internationaux ainsi que des représentants de plusieurs organisations internationales et régionales. Selon les organisateurs, il constituera également une occasion pour aborder le rôle des CCI dans le processus de décentralisation, de développement des exportations et de digitalisation.

Tunisie

Œdipe - A propos d'une lecture forcée

Face au désordre mental, qui isole du monde, le jeu du désir est ce qui permet de se frayer une issue, de… Plus »

Copyright © 2017 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.