29 Septembre 2017

Tunisie: Un code d'investissement collectif en gestation

La recherche de sources de financement pour la création et le développement des projets constitue la phase la plus délicate des PME. Les crédits bancaires sont octroyés sous conditions et cautions qui ne sont pas toujours disponibles chez l'emprunteur.

D'où l'importance du capital investissement en tant qu'un des moyens efficients pour les financements de l'entreprise. Ce capital est en mesure de fournir le financement nécessaire pour les projets à valeur technologique et à haut risque. Malgré cela, ceux-ci peuvent réaliser des bénéfices conséquents à moyen et long terme.

Résultats modestes

Mieux encore, le capital investissement constitue un moteur pour l'investissement et un vecteur de croissance permettant de diversifier le tissu économique tunisien en mettant à la disposition de l'entreprise l'autofinancement destiné à assurer le lancement des activités, lors de sa constitution ou à l'extension et l'innovation. Malgré les réalisations tunisiennes en matière de capital investissement, les résultats demeurent modestes comparés aux expériences des pays développés dans ce domaine. A noter que le marché financier tunisien compte près de 58 sociétés à capital de développement et 44 fonds communs de placement ainsi que 6 fonds d'aide au lancement des projets. Ils ont permis de financer, à fin 2015, près de 3.000 projets avec un montant total de près de 1.870 MD. Ces structures de financement investissent annuellement plus de 200 MD au profit de 180 projets, dont la moitié est installée dans les zones de développement régional.

L'association tunisienne des investisseurs en capital plaide, d'ailleurs, pour la révision de la législation relative au capital investissement dans le sens de l'adapter aux demandes de la profession, tout en diversifiant les mécanismes en vue de multiplier ses investissements qui atteindraient au bout de trois ans 500 MD par an.

En outre, le secteur est pourvoyeur d'emplois, notamment au niveau régional, dans le but de renforcer la participation du capital investissement dans le financement de l'économie et de polariser l'épargne, tout en améliorant le positionnement de la Tunisie au niveau régional dans le domaine de la législation relative au capital investissement. Le temps est venu pour revoir la législation des fonds communs de placement dans le capital de développement et les sociétés d'investissement à capital de développement, et ce, dans le cadre d'une loi unifiée regroupant tous les textes et dispositions relatifs au capital investissement. C'est dans ce cadre que s'inscrit le projet du code des entreprises de l'investissement collectif.

Tunisie

Pourparlers libyens à Tunis - Les difficultés persistent

Entamée dimanche dernier 15 octobre, la deuxième étape des pourparlers libyens à Tunis… Plus »

Copyright © 2017 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.