29 Septembre 2017

Burundi: Situation alarmante pour les droits de l'homme dans le pays

Selon Amnesty International, des milliers de réfugiés burundais font l'objet de pressions visant à les inciter à rentrer dans leur pays, où leur sécurité n'est pas assurée.

"Se soumettre ou fuir. La répression et l'insécurité poussent les Burundais à l'exil ". C'est l'intitulé d'un rapport publié par Amnesty International sur la situation des droits de l'Homme au Burundi. Selon ce rapport, des milliers de réfugiés burundais font l'objet de pressions visant à les inciter à rentrer dans leur pays, où leur sécurité n'est pas assurée. Un document publié alors que le Conseil des droits de l'Homme des Nations unies a, à l'unanimité, prolongé d'un an le mandat de la commission d'enquête de l'ONU sur le Burundi.

Le gouvernement se défend

Cette décision a été prise au lendemain de l'adoption d'une autre résolution, demandant le déploiement dans le pays de trois experts du Haut-Commissariat aux droits de l'homme. Mais malgré ces trois décisions, le gouvernement affirme lui que la situation est meilleure qu'auparavant. "Le rapport d'Amnesty, lorsque vous le lisez, vous voyez que le rédacteur n'a pas été en contact avec le pays", réagit le ministre Burundais des Droits de l'homme, Martin Nivyabandi sur les ondes des la Deutsche Welle. "Les conditions sécuritaires sont réunis au Burundi pour accueillir les réfugiés", explique-t-il encore.

Selon le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés, cité par Amnesty International, plus de 400 000 personnes auraient fui le Burundi depuis le début du conflit, en avril 2015. L'intégralité du rapport d'Amnesty International sur la situation du Burundi est consultable ici.

Burundi

Depuis quand le Burundi est une théocratie ?

La semaine passée, des journaux en ligne rapportaient qu'un certain Didier Havyarimana, pasteur de l'Eglise… Plus »

Copyright © 2017 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.