30 Septembre 2017

Gambie: Les observateurs de l'UE livrent leurs recommandations sur les élections

Près de six mois après les élections législatives en Gambie et l'écrasante victoire de l'UDP, l'ancien parti du président Adama Barrow, la mission d'observation de l'Union européenne a remis son rapport final. Les observateurs européens ont été présents sur place durant tout le processus électoral. Ils ont présenté vendredi 29 septembre leurs recommandations pour une amélioration du système électoral gambien à court terme pour les élections locales d'avril prochain, mais aussi à plus long terme, en vue de la prochaine présidentielle.

Les premières élections de cette nouvelle ère se sont bien déroulées selon les observateurs. Mais il reste encore des points à améliorer dans le système électoral gambien, selon l'observateur en chef adjoint Thomas Boserup. « Il y avait tellement de bonne volonté pour que ça se passe bien et les gens avaient un grand besoin de s'exprimer, donc tout s'est bien déroulé. Je pense qu'il faudra être plus attentif lors des prochaines élections, et c'est pour cela que l'on propose ces recommandations. Il y aura sans doute plus de compétition et plus d'enjeux », commente-t-il.

Les observateurs ont dressé une liste de 31 recommandations. Pour le chef de la mission, le député européen Miroslav Poche, les plus importantes concernent la liste des électeurs et la taille des circonscriptions. « Le dernier processus d'enregistrement des électeurs s'est déroulé l'année dernière, en été. Il y a donc un grand besoin de permettre aux nouveaux électeurs de s'enregistrer d'ici les prochaines élections. Et on recommande aussi de revoir les délimitations des circonscriptions car il y a d'énormes différences de taille entre la plus grande et la plus petite », souligne-t-il.

Quant à la volonté de la commission électorale de troquer son système historique de billes contre de classiques bulletins en papier, cela risque de demander de gros efforts de sensibilisation des votants. « On peut voir le système de billes comme étant un peu archaïque, mais ça fonctionne. Le déroulement est très transparent. Mais il risque d'y avoir une augmentation du nombre de candidats, donc cela va coûter très cher. Pour passer au système papier, il va falloir investir dans l'éducation des électeurs », explique-t-il.

La commission gambienne envisage de changer son système électoral d'ici les prochaines élections d'avril.

Gambie

La commission d'enquête sur les affaires de Yahya Jammeh prolongée

En Gambie, la commission d'enquête autour des affaires financières de Yahya Jammeh pourra siéger… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.