29 Septembre 2017

Togo: Yark Damehame - "Lorsqu'on aspire à diriger un pays, on ne le tue pas"

"Si c'était suivi, je vous direz que c'est suivi". Tels sont les mots du ministre Yark Damehame pour instruire la presse en cette fin de journée sur l'attitude des populations vis-à-vis du mot d'ordre de journée "Togo mort et de recueillement" lancé pour se tenir ce jour vendredi sur toute l'étendue du territoire national.

Pour le ministre de la Sécurité, qui avant toute chose a fait constater que "lorsqu'on aspire à diriger un pays, on ne le tue pas", il faut reconnaitre que ce fut dans le calme et les activités se sont déroulées normalement, pas de perturbation constater dans quelque localité du pays. Pour le cas de Lomé, le ministre Yark a concédé que les choses ont commencé timidement dans la journée dans plusieurs quartiers de Lomé dontBè, Déckon Grand.marché de Lomé, Hédzranawoé. Mais indique-t-il par la suite, les choses sont revenues à la normale et on pouvait enregistrer dans l'après midi de ce vendredi, jusqu'à ce qu'il ne rencontre la presse, une ouverture des boutiques et une affluence que l'on pouvait estimer entre 50 et 60 %.Evoquant le cas des autres plateformes de marché de Lomé, Yark Damehame il a indiqué que le bilan est "mitigé".

Dans la même dynamique, le responsable en charge du portefeuille de la Sécurité au sein du gouvernement Klassou a dit n'avoir relevé de " trouble à l'ordre public" ni dans les régions Maritime, des Plateaux, Centrale, Kara et des Savanes, que toutes les activités se sont déroulées.

Yark Damehame a salué "la maturité d'esprit de nos compatriotes" qui pour lui, ont fait leur choix entre observer un "Togo mort" et "vaquer librement à leurs occupations".

Enfin, évoquant la tournée des responsables de l'opposition à Mango, Bafilo, et Sokodé, tout en regrettant le mépris affiché vis-à-vis des dispositions prises en informant les préfectures visitées et des unités sécuritaires mobilisées, il s'en réjouit de ce que "la délégation est rentrée hier jeudi saine et sauve".

Togo

Meeting à la plage

L'opposition ne pourra pas manifester sur l'itinéraire qu'elle souhaitait les 18 et 19 octobre. Elle pourra en… Plus »

Copyright © 2017 Télégramme228. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.