30 Septembre 2017

Madagascar: Bois de rose - Le Bianco lance des avis de recherche contre des trafiquants

 Le Bureau indépendant anti-corruption (Bianco) a lancé des avis de recherche contre ces trois personnes. Elles sont directement impliquées dans des faits de corruption liés à l'exportation illicite d'importante quantité de nos ressources naturelles dans les régions de SAVA et d'Analanjirofo, courant 2014 et 2015, a-t-on tiré de l'extrait du document officiel du Bianco.

A se rapporter aux références (001 ; 002 ; 003/Bianco/DG), ce sont les premiers avis de recherche de l'année lancés par cette organisation anti-corruption. Ces noms, il faut le dire, figurent déjà dans la liste noire des gouvernements qui se sont succédé et même depuis la Transition. Courant 2014, le jeune multi-millionnaire (en dollars) et archimilliardaire (en Ariary) Maminirina Jean Eddy, était à la tête d'un envoi illicite d'au moins 34 containers de bois de rose au Kenya.

Après l'affaire, il s'est éclipsé et depuis, sa recherche a toujours été infructueuse. Malgré la mesure d'interdiction de sortie du territoire, il a toujours réussi à prendre le large de Madagascar. « Nous avons eu des renseignements selon lesquels il ferait le va-et-vient entre Madagascaret l'étranger. Ce qui explique déjà la présence d'un réseau bien huilé qui l'accompagne dans ses démarches. Raison qui nous a poussé à impliquer le grand public dans sa recherche, d'où le lancement de ces avis de recherche » nous a expliqué une source digne de foi auprès du Bianco.

Même topo pour Zakaria Soilihi M'ZE et la descendante d'Eve Hantavololona Laurencia, qui, eux aussi, font la navette entre la Grande Île et l'étranger. Notre source auprès du Bianco précise dans la foulée que ces trois personnes sont des barons et non pas des commissionnaires ni des intermédiaires du trafic de bois précieux.

Ces avis de recherche réveillent un peu les affaires liées à la corruption sur l'exportation illicite des ressources naturelles. Des faits de corruption qui, en une seule année, occasionnent la perte d'une bagatelle de 750 millions USD à l'Etat malgache. Du manque à gagner qui aurait pu suffire pour reformer le pays (sic !).

Madagascar

Mahajanga - Des braconniers découpent dix tortues

Pillées dans les eaux côtières, des tortues géantes pesant des centaines de kilos ont… Plus »

Copyright © 2017 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.