30 Septembre 2017

Congo-Brazzaville/Egypte: Sébastien Migné - « On va en Egypte avec nos arguments du moment pour essayer de faire un coup »

Le sélectionneur des Diables rouges a défini les objectifs pour le match du 8 octobre contre l'Egypte, au cours de la conférence de presse qu'il a animée le 29 septembre au Centre national de formation de football.

Pour le match de la 5e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, qui ne compte que pour le beurre pour le Congo (dernier du groupe avec 1 point), Sébastien Migné veut tenter le même coup de Kumasi quand ses poulains avaient tenu tête aux Blacks stars 1-1. « Quand je rentre sur le terrain quel que soit l'adversaire, c'est pour gagner. C'est pour essayer de trouver des failles chez lui afin de remporter la victoire. C'est ce que l'on fera en Egypte. Si je fais la lecture du classement Fifa, l'Egypte est première nation africaine au classement Fifa , finaliste de la dernière CAN. On joue chez elle. C'est comme un match de qualification pour la coupe du monde pour l'Egypte. On y va pour essayer de les déranger, de marquer les esprits comme on l'a fait au Ghana », a estimé le sélectionneur des Diables rouges. Et de poursuivre : « On va en Egypte avec nos arguments du moment pour essayer de déranger cette équipe et de faire un coup. C'est encore une tâche compliquée. On va se préparer, s'investir et être détermine à le faire. »

Outre la volonté de faire une prestation de qualité en Egypte, le sélectionneur du Congo ne perd pas de vue la réception du Zimbabwe en mars prochain dans le cadre de la 2e journée des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations 2019. « C'est au travers de ce match de l'Egypte que je dois encore avoir des réponses sur la qualité de mon effectif tout en me projetant sur la rencontre contre le Zimbabwe », a-t-il reconnu.

Des propos qu'il a tenus pour commenter le choix des joueurs convoqués témoignent de sa volonté à s'appuyer sur ce match « sans enjeu » pour trouver la bonne formule en vue de renforcer les secteurs défaillants dont l'attaque. « J'ai une palette de plusieurs attaquants. Si j'ai fait venir notamment Dylan Saint Louis et Delarge Dzon, c'est pour les voir. Il y a de la chance qu'ils aient du temps de jeu dans ce match(... ) Si je fais venir Dylan Saint Louis, ce n'est pas pour lui faire visiter le Congo. J'estime qu'il a des qualités qui peuvent aussi apporter à l'équipe nationale. Il avait des problèmes jeudi pour son passeport français, j'espère que ça va se régler . Si je le vois lundi soir, je serai très content, parce que c'est un élément qui va plaire au Congo », a expliqué Sébastien Migné. Le sélectionneur du onze national congolais a aussi commenté le retour de Delarge Dzon. « Il était en délicatesse avec son club et il ne jouait plus. Je lui avais dis, dès qu'il recouvrerait ses moyens et du temps de jeu, c'est un garçon qui m'intéresserait. C'est le cas aujourd'hui. Il commence à planter des buts en Turquie. Cela va m'offrir une palette offensive beaucoup plus large. »

Marvin Baudry forfait contre l'Egypte.

La convocation de ces deux joueurs donnera selon lui, des pistes supplémentaires à exploiter en vue de trouver un attaquant en soutien de Thievy Bifouma. « Il faut que je trouve aussi quelques associations. On a Thievy Bifouma qui sort du lot avec une attitude et un investissement exemplaire. Il faut que je trouve autour de lui aussi la bonne osmose sachant qu' on aussi un atout qui a disparu, en l'occurrence Fabrice Ondama », a-t-il précisé.

Fabrice Ondama, blessé lors du match Congo-Ghana, sera absent pour plusieurs mois . L'attaquant congolais va se faire opéré dans les prochains jours. Le club africain avec lequel il est sous- contrat va l'accompagner dans sa rééducation qui pourrait se faire soit en Tunisie ou dans les Emirats. « Sa rééducation se fera ou en Tunisie ou dans Emirats sous le contrôle du Club africain de manière à ce qu'on le recupère en 2018 ; A mon avis contre le Zimbabwe ça sera juste mais il y aura aussi des matches derrière. L'essentiel sera de recouvrer ses moyens pour qu'il ne stoppe pas sa carrière et qu'il puisse continuer ». Une autre mauvaise nouvelle est le forfait de Marvin Baudry. Il y a un programme d'injections, parce qu'il y a une blessure qu'il traîne depuis des mois, a précisé Sébastien Migné. Le sélectionneur ne veut prendre aucun risque avec lui pour un match sans enjeu contre l'Egypte. « C'était la période qu'il fallait qu'il le fasse. Il arrive en fin de contrat. Il ne peut pas se permettre de soigner sa blessure en fin de saison. Il faut qu'il la soigne maintenant de manière à ce qu'il soit opérationnel contre le Zimbabwe ». Avec son forfait, Romaric Etou reste le seul latéral droit de métier.

« J'ai une pénurie de ce côté droit mais pour ce stage, nous aurons Romaric Etou. Rahavi Kifoueti peut aussi nous dépanner à droite. Cela peut être une solution supplémentaire. Ce sont des aménagements qu'on fait avec des joueurs. Badila peut être sollicité pour jouer dans l'axe, Bouka Moutou, Bissiki peuvent être aussi utilisés au milieu », a souligné Sébastien Migné.

Congo-Brazzaville

Département du Pool - Le cardinal Nzapalainga prêche l'amour et exhorte au retour de la paix

En mission pastorale à Brazzaville, son éminence le cardinal Dieudonné Nzapalainga,… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.