30 Septembre 2017

Congo-Kinshasa: Immigration - L'espace Schengen suspend l'émission de visas sur les passeports semi-biométriques congolais

Mais, pour Délégation locale de l'Union européenne en RDC, naturellement, les visas déjà émis sur ces mêmes passeports resteront pleinement valides du point de vue de la législation européenne s'ils sont accompagnés d'un titre de voyage en cours de validité.

Dans un communiqué du 29 septembre, la Délégation de l'Union européenne (DUE) en RDC a informé de la suspension, jusqu'à nouvel ordre, de l'émission de vignettes visa sur les passeports semi-biométriques congolais. À en croire la DUE, cette mesure est imposée par la durée de validité du passeport, étant donné qu'un visa ne peut être émis que sur un passeport disposant de moins de trois mois de validité. « Les passeports semi-biométriques de RDC voyant leur validité expirer désormais le 16 octobre prochain, toute émission de visa sur ces passeports devient impossible légalement », est-il expliqué dans ce document.

La DUE motive cette mesure par la décision du gouvernement congolais annoncée par le communiqué officiel n°130/0001/2017 du ministère des Affaires étrangères et de l'intégration régionale de RDC, du 15 septembre, de retirer de la circulation, à dater du 16 octobre 2017, les passeports semi-biométriques.

Un document jamais remis en cause dans l'espace Schengen

Pour la DUE, les passeports semi-biométriques congolais ont toujours été acceptés en espace Schengen, tout comme les passeports biométriques depuis la fin 2015. « Il n'y a jamais eu de remise en cause, pour quelque raison que ce soit, de la validité d'un passeport congolais, sauf naturellement, quand il était établi qu'il était frauduleux ou contrefait », a souligné cette structure, qui a noté que dans l'espace Schengen même circulent légalement des passeports électroniques (appelés semi-biométriques en RDC) et biométriques. Il serait difficilement compréhensible, a soutenu la DUE, de limiter, pour les citoyens d'un état étranger, l'accès en espace Schengen de détenteurs de passeports qui sont acceptés pour des citoyens européens.

Dans ce communiqué, la DUE, qui insiste sur le fait que cette décision n'est en rien de son fait et résulte exclusivement de la nouvelle réglementation congolaise, a également exprimé ses regrets et ceux des ambassades des pays membres de l'espace Schengen présents en RDC face aux inconvénients qui pourraient découler de cette mesure pour les demandeurs de visa congolais.

Congo-Kinshasa

Plus de 20 mille réfugiés de la RD Congo à Lunda norte

21.116 citoyens de la République Démocratique du Congo (RDC) sont abrités dans la province… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.