30 Septembre 2017

Sénégal: Rejet de leur demande de liberté d'office par la Chambre d'accusation - Les conseils de Khalifa Sall envisagent un pourvoi en cassation

Suite à la demande de liberté d'office introduit par les avocats de Khalifa Sall, la Chambre d'accusation de la Cour d'appel de Dakar a statué, avant-hier, en défaveur du député-maire de la ville de Dakar. Ainsi, cette décision vient confirmer l'ordonnance de rejet rendu contre le maire de Dakar par la Cour suprême. Toutefois, ses conseils ne désespèrent pas et comptent introduire un pourvoi en cassation.

La demande de liberté d'office introduite par les avocats de l'édile de la capitale fait suite à l'élection de Khalifa Sall comme député devant siéger à la 13eme législature. Pour motiver leur requête, ses conseils avaient invoqué le nouvel statut de leur client qui jouit d'une immunité parlementaire. Après l'ordonnance de refus de la demande de liberté d'office de Khalifa Sall prise en première instance par le Doyen des juges Samba Sall, la Chambre d'accusation les a déboutés en rejetant leur demande au motif que les faits sont antérieurs à l'élection.

Selon eux, les accusations de détournement de deniers publics, association de malfaiteurs sont infondées. Aussi, considérant que cette affaire est éminemment politique et savamment orchestrée par le régime en place pour freiner les ambitions présidentielles, ils ont soutenu, après le verdict qui a vu le rejet de leur demande de liberté d'office, que la place de Khalifa Sall n'est pas la prison mais bien aux côtés de ses mandants.

Avec cette décision de la Chambre d'accusation, le mandat de dépôt du député-maire de Dakar, en prison depuis le 7 mars dernier, a toujours cours. Toutefois, cette énième requête rejetée est loin de décourager ses avocats qui envisagent d'introduire un pourvoi en cassation devant la Cour suprême.

En tout état de cause, au rythme où se succèdent les requêtes rejetées, on s'achemine tout droit vers un procès pour que cette affaire dite de la caisse d'avance de la mairie de Dakar estampillée par certains d'imbroglio politico-judiciaire, connaisse enfin son épilogue.

Sénégal

Mécontents de la hausse du prix de la farine, les boulangers annoncent 48 heures sans pain

Si rien n'est fait d'ici là, les boulangers envisagent de ne pas fabriquer de pain les 1er et 2 novembre… Plus »

Copyright © 2017 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.