30 Septembre 2017

Congo-Brazzaville: La farine de froment n'a pas été importée en quantité suffisante

Le ministère du Commerce, des approvisionnements et de la consommation a appelé le 28 septembre, dans une note circulaire, les importateurs de farine de froment à introduire avant le 31 octobre 2017 les cargaisons en cours d'importation, afin d'éviter une rupture de stocks du produit sur le marché.

« Il résulte que les commerçants bénéficiaires des déclarations d'importation de farine de froment n'ont pas importé les quantités sollicitées et font donc courir au marché le risque de rupture de stocks, créant ainsi une pénurie artificielle entrainant une flambée de prix », précise la note signée du ministre d'Etat, Alphonse Claude N'silou.

L'appel aux importateurs vient du constat fait par les services du ministère du Commerce sur les relevés de stocks. Il ressort une inadéquation entre les quotas d'importation de farine de froment concédés aux commerçants et le niveau de stocks disponibles. Pour l'Etat, la situation ne garantit pas un approvisionnement suffisant et régulier du marché.

Pour ainsi « combler le gap » de production nationale et assurer une réserve suffisante et constante du marché, le ministre Alphonse Claude N'silou a annoncé l'annulation « de toutes les déclarations d'importation antérieurement délivrées et non apurées ». En attendant que de nouvelles dispositions soient prises, il s'agit, souligne-t-on, de ne pas exposer le marché à la spéculation.

Congo-Brazzaville

Le sort du président Kabila après décembre 2017 au menu du sommet de Brazzaville

Brazzaville accueille, ce jeudi, un sommet spécial de la CIRGL (Conférence internationale sur la… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.