1 Octobre 2017

Cameroun: Crise anglophone (Sud-ouest) - Encerclée ce matin à Kumba l'armée aurait fait 03 morts parmi les assaillants

Photo: The Post (Buea)
Affrontements au Cameroun

Ce 1er octobre 2017, des gendarmes ont été encerclés à Ikiliwindi par des activistes à Kumba, chef lieu du département de la Mémé, Région du Sud-Ouest , Cameroun.

Selon des témoignages, les bérets rouges pour sortir de l'étreinte des sécessionnistes, auraient alors fait usage de leurs armes à feu, faisant trois morts dans les rangs des assaillants.

D'autres sources indiquent par ailleurs que l'accrochage mortel, aurait aussi fait deux blessés graves parmi les hommes en uniforme, dont le nommé Atangana Biakolo de la gendarmerie, ainsi qu'un sous-lieutenant de l'Armée de terre.

Dans le même sillage, votre journal a appris qu'un mototaximan aurait été abattu à Kumba par la police, après avoir bravé l'interdiction de circuler conformément au couvre-feu institué depuis hier vendredi 30 septembre.

A Limbe, l'on affirme plutôt que la cité balnéaire vit un calme précaire, après l'interpellation de 10 manifestants à Mutengene.

A Buea la capitale régionale du Sud-ouest où la situation est sous contrôle selon nos recoupements, un véhicule d'intervention de dispersion (Vid) nommé Abraham, et appartenant à la gendarmerie, a été détruit par des partisans de la sécession du Cameroun.

A Kumba, vu la tournure que prenaient les événements, un hélicoptère de l'Armée de l'air a été envoyé en renfort.

Plus grave encore, un commissariat de Fongo Tongo (région de l'Ouest), limitrophe de la région du Sud-ouest, aurait été attaqué par les activistes anglophones. Un acte qui crédite la thèse de ceux qui pensent que les sécessionnistes, ont l'ambition d'étendre leur « Etat » jusqu'à une partie de la région de l'Ouest.

En savoir plus

Crise anglophone - Préavis de divorce pour un anniversaire de mariage

Les noces de lapis-lazuli, vous connaissez ? C'est la célébration du 56e anniversaire de mariage. Plus »

Copyright © 2017 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.