26 Septembre 2017

Cameroun: Abo Boutilla - Réfugiés mais « androïd »

Avec le projet « Connect My School », des tablettes numériques sont fournies par l'Unicef aux élèves réfugiés et camerounais pour qu'ils se familiarisent aux TIC

Avec sa tablette numérique en main, le jeune Alain Klaoussia, élève à l'école primaire d'Abo Boutilla, à quelques kilomètres de Garoua-Boulaï, département du Lom-et-Djerem, région de l'Est est un privilégié. Cet élève qui joue les journalistes lors de la visite de CT, a l'honneur de tenir ce mercredi 20 septembre 2017, l'outil tant convoité par ses autres camarades. A l'école primaire d'Abo Boutilla, le numérique fait bien partie des outils pédagogiques. L'établissement a reçu un don de sept tablettes numériques de l'UNICEF, dans le cadre du projet « Connect my school ».

Il a pour but de familiariser les apprenants à l'outil informatique et Internet. « Nous l'utilisons pour faire des photos, visualiser des animaux et la nature, calculer, dessiner, etc. », déclare Alain Klaoussia. Ce nouvel outil qui captive l'intérêt des élèves est l'objet des convoitises des 371 élèves de l'école. Tout le monde veut l'utiliser. « Nous travaillons par groupes, mais ce n'est pas évident. Il y a parfois des élèves dominants qui veulent s'en accaparer. Il nous en faudrait davantage. Avec ces tablettes, les élèves sont plus assidus, concentrés et assimilent davantage les leçons », déclare Aline Zanga, la maitresse. A l'école d'Abo Boutilla, la rentrée scolaire est effective.

L'établissement a la particularité d'accueillir quelque 140 élèves, réfugiés centrafricains. Ceux-ci sont bien intégrés avec leurs camarades camerounais avec lesquels ils vivent en symbiose. « Ce n'était pas évident au début, mais la cohabitation se passe bien à présent, même s'il y a parfois des difficultés de compréhension », affirme Aline Zanga, qui enseigne ici depuis cinq ans. Autre difficulté, le manque d'enseignants. Elles ne sont que deux à dispenser les cours de grammaire, d'orthographe, de mathématiques, etc. L'établissement utilise trois salles de classes pour tout le cycle primaire : une classe pour les classes préparatoires (SIL et CP), une pour le CE1 et une autre pour le CE2 et les cours moyens 1ère et 2e années.

Les enseignantes doivent user de plusieurs astuces pour couvrir le programme. Les mêmes disciplines sont dispensées aux mêmes niveaux, aux mêmes heures. A la fin de la journée, elles sont éreintées. L'école, comme certains des projets mis en œuvre par le Système des Nations unies en faveur des populations hôtes et des réfugiés centrafricains, a besoin davantage de moyens.

Cameroun

Kylian Mbappé - Élu Golden boy 2017

Voilà de quoi redonner du sourire à Kylian Mbappe qui a totalement raté son match dimanche dans le… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.