2 Octobre 2017

Mali: La Conférence épiscopale inquiète après des attaques contre des catholiques

La communauté chrétienne du Mali est inquiète. Dans le centre du pays, de présumés jihadistes armés se sont attaqués ces dernières semaines à des hommes et femmes en raison de leur religion catholique. Des églises et des chapelles ont même été saccagées.

La semaine dernière dans la localité de Dobara, située au centre du Mali, de présumés jihadistes armés ont fait irruption dans une église. Ils ont tout détruit, comme en témoigne l'abbé Edmond Dembélé, le secrétaire de la Conférence épiscopale du Mali : « Des individus armés sont venus, dans la communauté, défoncer les portes de l'église, la chapelle, ils ont brûlé le matériel qui s'y trouvait avec interdiction désormais de sonner les cloches et de prier ».

« Nous ne souhaitons pas que cela s'installe dans notre pays »

Pour l'Eglise, ce n'est sûrement pas une action isolée. D'autres attaques contre les chrétiens avaient été déjà menées par les mêmes présumés jihadistes au centre du Mali, c'est pourquoi la Conférence épiscopale se dit très inquiète.

« Depuis que le Mali a commencé à traverser cette crise qu'il connait, notre communauté catholique n'était pas particulièrement touchée pour ce qu'elle est.

Aujourd'hui, ce que nous voyons nous préoccupe parce que nous ne souhaitons pas que cela s'installe dans notre pays », ajoute l'abbé.

Informées, les autorités locales ont réaffirmé que le Mali est un pays laïc et que tous les citoyens seront protégés dans la pratique de leur religion.

Mali

La principale coalition terroriste multiplie les opérations de propagande

Au Mali, la principale coalition terroriste active dans la zone a revendiqué de nouveaux attentats et… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.