2 Octobre 2017

Burkina Faso: Agression Azata Soro - La nouvelle œuvre de Tahirou Tasséré Ouédraogo

Décidément, en matière d'agression, on ne peut pas dire que nos artistes n'ont pas de talent, du moins certains d'entre eux.

Rappelez-vous l'intrusion de cette cohorte de musiciens à Radio Oméga qui s'en était pris à un de ses animateurs sous prétexte qu'il ne diffusait pas assez leur musique.

Un incident qui avait déclenché la réprobation générale au point que la bande à Petit Docteur, qui n'était pas à son premier fait d'armes, avait dû se confondre en excuses, même si ce fut platement.

Cette fois-ci, c'est un autre artiste évoluant dans le monde du cinéma qui vient de signer un film sanglant. Il s'agit du cinéaste Tahirou Tasséré Ouédraogo, qui a saigné son assistante réalisatrice, Azata Soro.

L'horrible scène s'est déroulée le samedi 30 septembre lors du tournage de la série « Le trône », dans une villa à Ouaga 2000 dont la victime est ressortie avec la joue gauche profondément tailladée.

Selon des sources proches de l'équipe de tournage, Azata Soro avait fait d'abord remarquer que, vu que la séquence se déroulait dans la même salle, il n'était pas indiqué que les acteurs changent de costumes.

Chose qui n'a pas eu l'heur de plaire au réalisateur. Azata Soro, sentant la colère homérique de « Thom », connu pour son caractère sanguin, avait alors préféré se retirer de la salle.

C'est alors que Tahirou prétexta que quelque chose avait disparu et fit rassembler tous les comédiens.

Après coup, on s'est rendu compte qu'il n'en était rien. Azata Soro profita exprimer, selon notre source, ce qu'elle avait depuis comprimé en elle. Elle demanda, séance tenante, au réalisateur de démentir la fausse rumeur selon laquelle elle serait sa maîtresse.

Ce qui a déclenché la colère homérique du réalisateur de « Les aventures de Wambi ». Ce dernier, furax, cassa sa bouteille de bière puis s'en servit pour sauter sur son assistante réalisatrice, dont il larda profondément la joue.

A la gendarmerie de Ouaga 2000 qui lui a fait parvenir une convocation, il n'a pas daigné répondre. Le lendemain, nous avons appris qu'une autre convocation lui avait été adressée. Mais l'intéressé ne s'était pas exécuté au moment où nous tracions ces lignes.

C'est dire que la série « Le trône » est en train de virer au film d'horreur.

Nous y reviendrons.

Burkina Faso

Coris Bank file le coton de la SOFITEX pour 10 milliards de Fcfa

Ça file du coton, du bon coton chez Coris Bank International, la méga banque panafricaine drivée… Plus »

Copyright © 2017 L'Observateur Paalga. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.