1 Octobre 2017

Tunisie: Des solutions aux contraintes naturelles

Les diplômés de cette année représentent la prochaine génération d'ingénieurs et de responsables politiques africains décidés à apporter des solutions aux principaux problèmes de développement durable en Afrique. L'Institut de l'Université panafricaine des Sciences de l'Eau et de l'Energie (Pauwes - Pan african university institute for water and energy sciences including climate change) (Pauwes) a fêté la remise des diplômes de sa deuxième promotion d'étudiants aux deux groupes inscrits à ses deux programmes de master.

Issus des quatre coins du continent africain, 47 étudiants ont reçu leur diplôme au cours d'une cérémonie à l'Université de Tlemcen. Les diplômés et leurs invités ont été reçus et accueillis par les représentants officiels du gouvernement algérien et des dignitaires en provenance de l'Afrique et de l'Europe, parmi lesquels le Professeur Sarah Anyang Agbor, le nouveau commissaire de l'Union africaine chargé des Ressources humaines, des Sciences et de la Technologie, et le préfet de la wilaya de Tlemcen, M. Benyaiche Ali, et M. Michael Zenner, l'ambassadeur allemand en Algérie.

Recherches associées à la pratique

Les diplômés de cette année rejoindront la prochaine génération d'ingénieurs et de responsables politiques africains qui sont décidés à apporter des solutions aux principaux problèmes de développement durable en Afrique. Ils ont terminé avec succès leur formation, mais de plus, pour leur master, ils ont mené des recherches associées à la pratique sur la base de nombreux cas d'étude abordant les défis auxquels doit faire face l'Afrique dans les domaines de l'eau, de l'énergie et du climat.

Les étudiants ont également accompli un stage international dans les secteurs privé et public auprès d'institutions de recherche de renom en Afrique et au-delà. Les élèves de la Classe 2017 -- avec le soutien du Pauwes -- ont lancé les premiers clubs estudiantins: le Club de l'entrepreneuriat et de l'innovation, et la Communauté de pratiques (CoP), les deux ayant contribué à créer un sentiment général de communauté et de leadership que l'institut s'efforce d'encourager.

En outre, cette promotion de diplômés représente et répond à l'un des objectifs essentiels de l'université panafricaine et du Pauwes, à savoir encourager un environnement d'apprentissage africain des étudiants les plus qualifiés et motivés, tout en revitalisant et en soutenant la qualité de l'enseignement supérieur africain.

Des leaders dans l'administration

La classe 2017 est représentée par tout un éventail d'Etats membres de l'Union africaine mais aussi par la présence féminine de onze étudiantes. Cette promotion d'étudiants a eu l'opportunité d'étudier au sein d'une faculté internationale avec plus de 100 professeurs et chercheurs provenant de toute l'Afrique et du monde entier. Soutenus par Pauwes, l'Université de Tlemcen et le partenaire thématique clé, l'Allemagne, les étudiants de la Classe 2017 ont tous les atouts pour devenir des leaders dans l'administration publique, l'élaboration des politiques, la recherche, la technologie dans le secteur privé et la société civile.

L'université panafricaine est dédiée à cinq domaines thématiques, à savoir les sciences fondamentales, la technologie et l'innovation ; les sciences de la vie et de la terre (y compris la santé et l'agriculture) ; les sciences de gouvernance, humanitaires et sociales ; les sciences de l'eau et de l'énergie, y compris le changement climatique et les sciences spatiales. Les domaines thématiques sont assignés à cinq instituts phares hébergés par des universités d'excellence à travers cinq régions géographiques de l'Afrique.

Dans le cadre de l'université panafricaine, l'Institut pour les sciences de l'eau et de l'énergie (y compris le changement climatique), Pauwes, situé à Tlemcen en Algérie, contribue à la promotion de l'enseignement supérieur et de la recherche appliquée dans les domaines de l'eau, de l'énergie et du changement climatique.

C'est une contribution essentielle au développement durable en Afrique. Avec le soutien du gouvernement allemand, l'Institut propose actuellement quatre programmes de master dans les domaines de l'eau et de l'énergie, couvrant les approches politiques et d'ingénierie.

Tunisie

Pourparlers libyens à Tunis - Les difficultés persistent

Entamée dimanche dernier 15 octobre, la deuxième étape des pourparlers libyens à Tunis… Plus »

Copyright © 2017 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.