2 Octobre 2017

Niger: Un fonds d'aide belge pour soutenir la santé et l'élevage au Niger

Coup de main pour une perfusion ?

La Belgique vient de mettre à la disposition du Niger une aide estimée à 31 millions d'euros, destinés notamment aux secteurs de l'élevage et de la santé. Si le premier secteur est porteur de richesses, il a un point commun avec le second : un réel besoin de financement.

Avec un cheptel de prés 40 millions de têtes, l'élevage au Niger fait vivre plus de 80% de la population. Seulement, nombreux sont les problèmes auxquels les éleveurs sont confrontés. L'inaccessibilité à l'eau et aux pâturages, résultant de la sécheresse qui frappe régulièrement les régions du centre du pays, notamment Tahoua et Dosso, est la principale difficulté qui met les éleveurs à l'épreuve, alors que le gouvernement investit peu dans ce secteur.

Un problème que tente de résoudre le fonds d'aide belge qui appuie, sur deux ans, le Programme nigérien de développement de l'élevage dont l'objectif est d'accompagner les éleveurs afin de rendre le système d'élevage plus résilient, durable et performant. Initié par de gouvernement de Niamey, le programme a pour ambition de «renforcer la sécurité alimentaire, la résilience et les revenus des populations liées à un élevage familial».

Plus de 16 millions d'euros pour la Santé

L'appui financier belge devra également permettre au Niger de relever son plateau technique. Car si plus de la moitié du financement, soit près de 17 millions d'euros, est accordée à l'élevage, 15,2 millions d'euros, avec une contribution de 1,2 millions euros du gouvernement nigérien, seront accordés au secteur de la santé.

Le but est d'améliorer les performances des districts à forts poids démographiques afin de permettre aux populations rurales, notamment, d'accéder aux soins de santé primaires de qualité, par la mise en œuvre graduelle de la Couverture universelle de santé (Cus). Au Niger, l'indice synthétique de fécondité est très élevé. Il est estimé à plus 7 enfants par femme. Un réel danger sanitaire dans un pays pauvre où plus de 80% de la population vivent hors des villes.

Niger

Le Niger s'apprête à extrader le rebelle tchadien Mahamat Hassan Boulmaye

Selon des sources concordantes, Mahamat Hassan Boulmaye, le secrétaire général du Conseil du… Plus »

Copyright © 2017 Ecofinance.sn. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.