2 Octobre 2017

Congo-Kinshasa: OGEFREM - Patient Sayiba met le cap sur le projet du port sec de Kasumbalesa

Moins d'un trimestre seulement depuis qu'il a été porté à la tête de l'Office de Gestion du Fret Multimodal (OGEFREM), par Ordonnance présidentielle n°17/040 du 13 Juillet 2017, Patient Sayiba Tambwe, Directeur Général de l'Office a convoqué tous les intervenants du secteur de Commerce extérieur.

En l'occurrence les Chargeurs, les Transporteurs des produits pétroliers, les Agents maritimes, les Commissionnaires en douane, mais aussi les Banquiers. C'était le vendredi 29 septembre 2017, en la salle des banquets, situé au 2ème niveau de l'immeuble du siège administratif.

Cette rencontre est d'une grande importance et requiert un triple sens en ce qu'elle a permis une prise de contact entre le nouveau comité de direction et tous ses partenaires du secteur en vue de mieux se connaître et se faire mutuellement confiance afin que chaque partie puisse tirer au maximum les dividendes qui lui reviennent. Pour cela, un cadre de concertation permanent est d'ores et déjà mis sur pied et mettra face-à-face l'Ogefrem et les intervenants du secteur. Ils vont se retrouver régulièrement une fois tous les trois mois pour discuter au sujet de différents problèmes qui gangrènent leur secteur et d'y apporter des solutions durables.

Le DG de l'Ogefrem en a profité pour présenter à ses hôtes l'Observatoire National de Transport. En outre, tenant compte de la complexité de sa mission dans le secteur de commerce maritime international et transport multimodal, l'Ogefrem a réitéré sa ferme volonté de défendre les intérêts des chargeurs, tout en se rassurant de son rôle de Conseil du gouvernement en matière de collecte de Fret congolais au profit de l'Etat propriétaire pour une meilleure mobilisation des recettes.

En présence du Président du Conseil d'Administration de l'Ogefrem, M. Jemsy Mulengwa, le DG Patient Sayiba, en compagnie de son Adjoint, Olivier Manzila Mutala et tout son staff directionnel (Cadres des directions et agents d'exécution), a, enfin, dressé la posture projective des actions à mener pour mobiliser les ressources de l'entreprise.

A cet effet, outre le parc à Véhicules et parc à bois de Boma, il met le cap sur la réalisation d'autres projets en commençant par celui du port sec de Kasumbalesa dans l'ex. Province du Katanga dont les études de faisabilité et rentabilités économiques sont prêtes.

La Fédération des Entreprises du Congo, FEC, secteur du Commerce extérieur, ici représentée par M. Patrick Amisi Mpembwe, président du Comité Professionnel des Agents maritimes (CPAM), a apprécié, à sa juste valeur, non seulement l'initiative prise par le DG de l'Ogefrem, en instituant un cadre de concertation permanent en vue d'éplucher les maux qui gangrènent leur secteur mais surtout, d'avoir pensé d'organiser une telle cérémonie de prise de contact pour sceller un lien d'affaires solides avec toutes les parties concernées.

Au nom de toute la Fédération, Patrick Amisi s'est réjoui également de la promesse faite par le numéro Un de l'Ogefrem à défendre les intérêts des chargeurs de la RDC mais surtout, de s'impliquer auprès des autres opérateurs qui interviennent dans la chaîne logistique de transport.

Hommage mérité au Chef de l'Etat Kabila

Le Directeur Général de l'Ogefrem a saisi cette opportunité, pour exprimer toute sa gratitude au Chef de l'Etat, qui a placé sa confiance en sa modeste personne, en le nommant à la tête de l'entreprise, avec l'un des Experts attitré comme son adjoint, à savoir : M. Olivier Manzila.

Ses remerciements ont été adressés également au Premier Ministre, Bruno Tshibala, pour l'appui qu'il ne cesse d'apporter à l'Ogefrem.

De la vision

Patient Sayiba axe la vision de l'Ogefrem dans la matérialisation et renforcement du rôle d'interface qu'il joue, en sa qualité de Conseil au service du Fret, du propriétaire du Fret et du transporteur du Fret.

S'agissant des axes majeurs d'intervention, à la suite du degré extraverti de l'économie et du caractère semi-enclavé du territoire national partant du Décret n°09/63 du 03 décembre 2009, l'Ogefrem entend mettre à contribution, tous les intervenants du secteur du commerce qui sont parties prenantes aux réunions des Comités Nationaux de Facilitation et de Transports Intérieurs, lesquels seront mis en place incessamment.

Quid de l'Observatoire National de Transport ?

Ainsi, pour marquer d'une pierre blanche la modernité des informations sur la traçabilité du fret, M. Kisita Nkebi Bonaventure, Directeur des Applications des Nouvelles Technologies de l'Information (DANTI) a, au nom de la haute direction, présenté l'Observatoire National de Transport de la RD-Congo. En subsistance, celui-ci constitue une banque des données qui est une partie intégrante de l'Office pour savoir toutes les informations utiles notamment, sur la localisation de tous les ports, les adresses de transitaires, les aéroports... , brefs, le domaine de transport multimodal: transport maritime, fluvial, ferroviaire, terrestre et aérien.

C'est un instrument de facilitation à l'instar de la FERI Center (Fiche Electronique des Renseignements à l'Importation). Au-delà, il traite aussi de tous les sujets liés à la réglementation en matière des transports en RDC.

Auparavant, le Directeur de la Direction de Fret Multimodal (DFM) M. Ekofo, a circonscrit le cadre de l'événement, tout en souhaitant la bienvenue à tous les invités de marque de l'Ogefrem.

Congo-Kinshasa

Le sort du président Kabila après décembre 2017 au menu du sommet de Brazzaville

Brazzaville accueille, ce jeudi, un sommet spécial de la CIRGL (Conférence internationale sur la… Plus »

Copyright © 2017 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.