2 Octobre 2017

Sénégal: Prévention et prise en charge des cancers du sein et du col de l'utérus - L'ADS offre son expertise pour infléchir la tendance

Une session de formation est ouverte depuis samedi dernier 30 septembre à l’intention du personnel de santé. Celle-ci est arrimée au dépistage des cancers du sein et du col de l'utérus au centre de santé de Sédhiou.

C'est à l'actif de l'Association pour le développement de Sédhiou (ADS). Ses membres ont par ailleurs procédé à la remise d'intrants à la structure de santé de référence et à la réparation de l'appareil de cryothérapie, à la grande satisfaction des patients et du personnel du centre de santé.

Cette année, et comme chaque année depuis plusieurs décennies, l'Association pour le développement de Sédhiou (ADS) a entrepris une panoplie d'activités hivernales en réponse aux préoccupations exprimées par les communautés de la région.

L'édition 2017 met l'accent sur la santé. Samedi dernier, une session de capacitation est offerte au personnel du district sanitaire de Sédhiou, dans le cadre de la prise en charge des cancers du sein et du col de l'utérus. Cheikh Bounama Traoré, le président de l'ADS, a expliqué toute la pertinence de ce choix médical. «Un cas de cancer, s'il est déclaré, coûte cher.

Et, généralement, il finit par un décès alors qu'on peut le traiter jusqu'à guérison s'il est dépisté précocement, avec moins de frais. Pour ce qui est de la formation, le docteur Cheikh Tidiane Diarra qui est un cancérologue est venu de Dakar, avec le docteur Aminata Ndiaye Traoré qui est gynécologue. Ils vont conduire une session de formation destinée au personnel de santé pour la prise en charge des patients.»

L'Association pour le développement de Sédhiou a, en outre, remis des intrants, des médicaments et autres produits d'usage au centre de santé de Sédhiou. Elle a également remis en marche l'appareil de cryothérapie à l'arrêt depuis deux ans, à la grande satisfaction du médecin-chef du district sanitaire de Sédhiou, le Dr Diabel Dramé. «Ce sont des intrants utilisés dans le dépistage des lésions précancéreuses et cancéreuses mais également le traitement de ces lésions précancéreuses. Et ils ont remis en marche l'appareil de cryothérapie», indique -t-il.

Ce geste de solidarité de l'ADS intervient au lendemain du lancement, à Dakar, de la campagne de lutte contre le cancer, «Octobre Rose», par la Ligue sénégalaise contre le cancer (LISCA), une pathologie dont les victimes les plus en vue sont les femmes, avec une forte prévalence dans les régions périphériques.

Sénégal

Mécontents de la hausse du prix de la farine, les boulangers annoncent 48 heures sans pain

Si rien n'est fait d'ici là, les boulangers envisagent de ne pas fabriquer de pain les 1er et 2 novembre… Plus »

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.