2 Octobre 2017

Cote d'Ivoire: Campagne 2017-2018 - Pourquoi le prix du cacao a été fixé à 700 fcfa/kg

L a nouvelle est tombée hier. Le prix du kilogramme de cacao en Côte d'Ivoire, pour la campagne principale, a été fixé à 700 Fcfa/Kg pour la campagne 2017-2018 contre 1100 FCFA/kg pour la campagne 2016- 2017.

L'information a été donnée ce dimanche 1er octobre, à la Caistab, par le président du Conseil d'administration du Conseil du café-cacao, Lambert Kouassi Konan, lors de la clôture de la 4ème édition des Journées nationales du cacao et du chocolat.

Selon le Pca du Conseil du café-cacao, Lambert Kouassi Konan, ce prix a été fixé en tenant compte de tous les paramètres, y compris le fait que les prix pourraient continuer à baisser. « C'est donc en fonction de cela que ce prix a été fixé.

La baisse de 400 FCFA entre les campagnes 2016-2017 et 2017-2018 est principalement imputable à la chute des cours internationaux du kilogramme de cacao de plus de 35% (de 1.800 à moins de 1.118 FCFA au 1er octobre 2017), à partir de décembre 2016, en raison de la surproduction, au stock encore disponible en quantité suffisante chez les industriels », a expliqué Lambert Kouassi Konan.

Et d'ajouter : « Les experts estiment que la campagne 2017-2018 verra une production mondiale qui va baisser mais pas suffisamment pour que le marché se relève.

Si on devait s'en tenir aux cal- culs théoriques, il serait payé aux producteurs moins de 700 FCFA. Mais grâce aux efforts faits par le gouvernement qui a abandonné 80 milliards FCFA, nous avons proposé ce prix. Ce prix, c'est avec beaucoup de tristesse que nous l'avons fixé ».

Cependant, le Pca du Conseil du café-cacao a tenu à rassurer que les 60% du prix Caf garanti aux producteurs ivoiriens est respecté et le sera. Selon lui, la structure qu'il préside n'entend pas baisser les bras et est déterminée à faire remonter les prix par certains mécanismes et moyens.

Lambert Kouassi Konan a fait savoir que le chef de l'État et son homologue du Ghana ont fait une requête auprès de la Banque africaine de développement (BAD) pour un montant de plus de 720 milliards FCFA pour développer l'industrie cacaoyère.

« Ce montant devrait notamment permettre de stocker le cacao de manière durable et freiner la chute des prix sur le marché mondial. », a-t-il dit. La campagne principale se déroulera du 1er octobre 2017 au 31 mars 2018. Quant à la campagne intermédiaire, elle se fera du 1er avril au 30 septembre 2018.

Cote d'Ivoire

Une conférence BTP et Infrastructures à Dakar pour créer une Afrique émergente

La 4è édition des conférences Kaizene se tiendra à DAKAR au Sénégal les 14 et… Plus »

Copyright © 2017 Le Patriote. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.