2 Octobre 2017

Cote d'Ivoire: Rappelé à Dieu le 24 juin dernier - L'ASCAD rend hommage au pr Lanciné Sylla

L'atmosphère était lourde ! Les visages étaient graves et larmoyants pour ceux qui n'arrivaient pas à contenir les larmes. C'était jeudi dernier, dans l'après-midi, au siège de l'Ascad (Académie des Sciences, des Arts, des Cultures d'Afrique et des Diasporas africaines) à Cocody-Aghien, lors de la cérémonie d'hommage funèbre au professeur Lanciné Sylla décédé le 24 juin dernier.

L'émotion est surtout montée d'un cran lors de l'oraison funèbre du Pr Kouakou N'guessan, lue par le Pr Paul N'da. Il a surtout démontré « la qualité et le poids » de l'un de ses valeureux fils et serviteurs que la Côte d'Ivoire perd.

« Savant, le Pr Lanciné l'a été, il était et le restera. En feuilletant la longue liste de ses publications et ouvrages de plus de 52 unités, on se rend compte de la qualité et du poids de son œuvre, surtout en sociologie politique ».

Au nombre de ses publications, le Pr N'da a cité "Tribalisme et parti unique en Afrique noire (esquisse d'une théorie générale de l'intégration nationale" (Université de Paris X 1973) ; "Sécularisation et laïcité en Afrique : le cas de la Côte d'Ivoire" ; "Pouvoir, ethnicité et démocratie : les défis culturels de l'Afrique pour le XXI è siècle... " ; "Genèse et fonctionnement de l'Etat clientéliste en Côte d'voire" ; "Le pluralisme culturel et le droit des minorités en Afrique".

Des publications qui aiguillonnent les pouvoirs publics à orienter leur gouvernance.Né le 28 décembre 1939 à Bouaké, Pr Lanciné est originaire de Tiémé dans la Région du Denguélé. Titulaire d'un doctorat d'Etat ès Lettres et Sciences humaines à l'université de Paris X (Nanterre) il a écrit une brillante thèse sur le tribalisme et le parti unique en Afrique noire.

Il a dirigé l'Institut d'ethno-sociologie de l'Université d'Abidjan de 1990 à 1996, il fut doyen honoraire de la faculté des Lettres et Sciences Humaines de l'Université d'Abidjan Homme politique de haut vol, Pr Sylla a été maire de Tiémé de 1985 à 1990.

Et avec cette disparition, Pr Kouakou N'guessan pouvait imager que : « l'eau est versée par terre ». Mais, selon lui, dans le cas des "Immortels" (l'appellation des membres de l'Ascad), « heureusement cette eau des Sciences, cette eau des connaissances, va abreuver la terre, féconder le sol pour produire de nouvelles semences, de nouvelles récoltes ».

Surtout que Pr Sylla a formé de nombreux étudiants et a la sympathie de collègues, amis, parents, concitoyens d'ici et d'ailleurs. Le Patriote adresse ses condoléances les plus attristées à la famille biologique et universitaire du disparu ainsi qu'à l'Ascad

Cote d'Ivoire

Lynda Aphing-Kouassi annonce la 4ème Conférence BTP & Infrastructure le 14 & 15 Décembre à Dakar

En prélude à la quatrième conférence organisée par le Cabinet International KAIZENE… Plus »

Copyright © 2017 Le Patriote. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.