2 Octobre 2017

Burkina Faso: Mémorial Thomas Sankara - Le point au Président du Faso

Photo: L'Observateur Paalga
Thomas Sankara

Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu en audience en début d'après-midi du lundi 2 octobre 2017, à son palais, à Kosyam, une délégation du Comité international pour le mémorial Thomas- Sankara, conduite par l'ancien président ghanéen, John Jerry Rawlings.

L'Etat burkinabè prendra sa place entière dans le projet de construction du mémorial pour le président du Conseil national de la révolution, Thomas Sankara.

C'est du moins ce qu'a affirmé Mamadou Koulibaly, l'ancien président de l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire, porte-parole d'une délégation du Comité international pour le mémorial Thomas- Sankara, conduite par l'ancien président ghanéen, John Jerry Rawlings, au sortir d'une audience avec le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, le lundi 2 octobre 2017 au palais de Kosyam à Ouagadougou. Selon Mamadou Koulibaly, le président Rawlings a présenté au chef de l'Etat burkinabè le point du projet de mémorial et a reçu ses conseils.

«Nous lui avons expliqué que le président Thomas Sankara appartenait certes à sa famille, au Burkina Faso, mais désormais à l'Afrique, à l'histoire et est devenu universel», a ajouté le porte-parole de la délégation.

Selon l'homme politique ivoirien, John J. Rawlings a accepté appuyer ce projet de mémorial parce qu'il souhaite que le président Sankara, au-delà de l'universel, appartienne aussi à l'éternel.

«Ce mémorial est un projet qui doit pouvoir pérenniser au-delà de la génération de Sankara, d'autres générations et, pour de nombreuses années à venir, l'histoire de ce qui s'est passé ici et qui concernait la rédemption africaine, la libération du continent africain», a souligné Mamadou Koulibaly qui a précisé que le combat de Thomas Sankara continue pour la libération de tous les Africains.

Abondant dans le même sens, son conseiller exécutif, Nathalie Niang, a confié que si elle a intégré l'équipe pour l'érection de ce mémorial, c'est parce que Thomas Sankara n'est pas qu'un fils du Burkina Faso, mais incarnait des espoirs, des ambitions à travers le monde.

Le président du Comité d'organisation de l'érection du mémorial, Bernard Sanou, a saisi l'opportunité pour lancer un appel à tous les Burkinabè à prendre d'assaut le stade municipal Joseph- Issoufou- Conombo pour le lancement officiel du processus de souscription populaire pour la construction du mémorial, car selon lui, le président Sankara est un homme du peuple et pour cela, il faut que celui-ci soit le premier contributeur dans la levée de fonds pour la construction de ce mémorial qui permettra, à son avis, de rester tous les jours en contact avec la mémoire du père de la Révolution d'août 1983.

En savoir plus

Souscriptions pour le mémorial Thomas Sankara - Ouvrez vos tirelires !

Le lancement officiel des souscriptions pour la construction du mémorial Thomas- Sankara est intervenu dans la… Plus »

Copyright © 2017 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.