3 Octobre 2017

Burkina Faso: Une personne tuée dans une explosion au camp Ouezzin Coulibaly

Selon des informations concordantes, corroborées par un communiqué de l'Etat-major général des armées, l'explosion accidentelle s'est produite dans la soute à minutions logé dans le camp, alors que des responsables des forces armées inspectaient des installations.

«Face à des difficultés d'ouvrir la porte blindée, il a été fait appel aux techniciens de Burkina clé. C'est au cours de l'intervention de ces derniers que l'explosion a eu lieu», explique l'armée.

Le bilan fait état d'une personne décédée et un autre grièvement blessé. Tous des civils, membres de l'équipe technique de «Burkina clé». Très prompt, les sapeurs-pompiers ont vite maîtrisé l'incendie provoqué par cette explosion.

Selon notre informateur qui a requis l'anonymat, les armes et munitions sont très sensibles. Le bruit des travaux de l'équipe technique de «Burkina clé» pourrait être à la base de l'explosion.

Burkina Faso

Nantes - Année terminée pour Préjuce Nakoulma

Préjuce Nakoulma ne retrouvera plus les pelouses de la Ligue 1 cette année. Plus »

Copyright © 2017 Fasozine. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.