3 Octobre 2017

Cap-Vert/Sénégal: Aliou Cissé - "Le mot d'ordre, c'est la concentration sur le match de Praia"

Photo: google.com
Equipe de football du Cap-Vert

Saly-Portudal (Mbour) — La concentration sur le match de samedi prochain contre le Cap-Vert à Praia pour la cinquième journée des éliminatoires du Mondial 2018, est le mot d'ordre au sein de l'équipe nationale, a indiqué lundi l'entraineur national Aliou Cissé.

"Avant de parler du match contre l'Afrique du Sud, pour lequel nous aurons le temps de penser, je crois qu'il y a d'abord l'étape de Praia qu'il faut négocier face à l'équipe cap-verdienne. Aujourd'hui, notre énergie, notre pensée, notre savoir, nous devons les mettre pour ce match", a déclaré le technicien sénégalais.

S'exprimant au terme de la première séance d'entraînement de son équipe, il a souligné que cette rencontre a son importance et nécessite beaucoup de détermination. On s'attend à un match difficile, parce que l'adversaire est dans une bonne dynamique pour avoir gagné deux matches successivement.

"Ils (les Cap-Verdiens) ont toute leur chance comme nous, comme le Burkina Faso et l'Afrique du Sud, de pouvoir aller en Russie", a-t-il fait remarquer, ajoutant que la poule du Sénégal est indécise et qu"'il va falloir cravacher, se battre".

Même si pour lui l'état d'esprit du groupe reste intact, il n'en reconnaît pas moins que les Lions vont vers des matches décisifs. L'aspect mental sera aussi "primordial" et l'aspect psychologique également sera "super important" ainsi que l'aspect athlétique, a-t-il fait observer.

"Je vois des joueurs prêts à aller au combat et à réaliser cet exploit qui est d'aller une deuxième fois à la Coupe du monde", a rassuré l'ancien capitaine de l'équipe nationale du Sénégal des années 2000.

Evoquant le retour, en équipe nationale de Diafara Sakho, "même s'il n'est pas encore titulaire en club",

Il a expliqué le retour de l'attaquant Diafra Sakho par ses performances en club. Depuis son retour d'une très longue blessure, a-t-il expliqué, il a eu un peu de temps de jeu et a commencé des matches au cours desquels il a été décisif.

"J'estime que c'était le moment pour lui de revenir donner un coup de main à cette sélection dans laquelle il a été longtemps absent. Et je suis très heureux de le voir revenir, d'autant plus qu'il a eu pas mal de pépins de santé", a déclaré Aliou Cissé.

Selon lui, les joueurs sélectionnés sont heureux de venir en équipe nationale et sont concentrés sur l'essentiel, qui est d'aider ce pays-là à aller le plus loin possible et se qualifier à la Coupe du monde.

Pour lui, c'est toujours intéressant pour un attaquant de marquer des buts, car c'est son rôle dans une équipe. "Mais, il n'y a rien de nouveau ; que ce soit Diafra, Mbaye Niang et autres, on les connaît. Ce sont des garçons qui sont capables de marquer des buts. S'ils sont venus, c'est pour essayer de nous aider à marquer des buts", a dit Aliou Cissé.

En savoir plus

Elim Mondial 2018 - Le Cap-Vert croit à l'exploit

Les éliminatoires de la Coupe du monde 2018 touchent à leur fin. Ce week-end, c'est la 5ème… Plus »

Copyright © 2017 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.