3 Octobre 2017

Cote d'Ivoire: Délinquance mineure - Le ministère de l'intérieur en quête de solutions collégiales

«Quelles propositions formulées face à la problématique de la délinquance mineure ?», la question était la trame d'une rencontre, le lundi 2 octobre 2017, au ministère de l'Intérieure et de la Sécurité à Abidjan-Plateau.

Au vu de la montée du phénomène, les autorités sécuritaires veulent y apporter une solution collégiale pour l'éradiquer : «(... ) Nous estimons au niveau du ministère de l'Intérieur et de la Sécurité que la question des enfants en conflit avec la loi est une question fondamentale. Nos populations en parlent tous les jours, il ne se passe un seul jour sans que la presse en parle », a indiqué d'emblée, Irié Tohbi Vincent, directeur de cabinet dudit ministère. Et de poursuivre : «Et en tant que responsables techniques des ministères, maires, directeurs, responsables de la sécurité, tout ce qui préoccupe nos populations doit constituer l'essence de nos préoccupations. Aussi, devons-nous y apporter des réponses pour qu'elles vivent dans le calme ».

C'est pourquoi, différentes institutions dont le ministère de l'Education nationale, de la Défense, de la Solidarité, de la Femme et de la Protection de l'Enfant ont été, entre autres, conviées à cette concertation stratégico-sécuritaire. « (... ) Nous avons pour charge l'insertion sociale de ces enfants, de les éduquer. Et tout ce qui touche à l'enfant touche au ministère de la Femme, touche à la famille et à leur éducation. C'est pour cela que l'action ne peut être seulement mise sur le volet sécuritaire. (... ) Nous avons le devoir d'aider la société à pouvoir prendre en charge ses enfants», a indiqué Hafiza Berté Directrice de cabinet du ministre de la Solidarité, de la Femme et de la Protection de l'Enfant.

En amont, le bilan partiel de l'opération Epervier III lancée le 21 septembre 2017 dans la commune de Yopougon a été présenté aux panelistes. Il fait état de plusieurs arrestations, de destructions de fumoirs etc... dans le district d'Abidjan et à l'intérieur du pays. Pour le directeur général de la police nationale, Youssouf Kouyaté, elle va continuer jusqu'à ce qu'on y trouve une solution : «Nous nous engageons au terme de cette réunion d'accompagner l'opération. La police appuyée de la gendarmerie, des forces armées de Côte d'Ivoire, du Ccdo, nous allons prendre notre part dans la résolution du problème. Et ce que je peux dire c'est que nous allons maintenir "Epervier" en vol pour aider à sécuriser les Ivoiriens », a-t-il promis.

Au sortir de ce colloque, il faut retenir également que les autorités sécuritaires invitent tous les Ivoiriens à une franche collaboration contre ce phénomène qui trouble la quiétude publique.

Cote d'Ivoire

Une épidémie de fièvre porcine dans le nord du pays

En Côte d'Ivoire, une épidémie de peste porcine s'est déclarée dans la circonscription… Plus »

Copyright © 2017 L'Intelligent d'Abidjan. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.