3 Octobre 2017

Cote d'Ivoire: Lutte contre les engrais prohibés - Jennifer Cerès appelle à une mobilisation générale

Jennifer Cerès, PDG de l'agence pour la valorisation de l'agriculture, des ressources animales et halieutiques (AVA) a appelé à une prise de conscience collective pour la lutte contre les intrants prohibés dans l'agriculture ivoirienne.

Le vendredi 29 septembre 2017, à Korhogo lors de la cérémonie officielle des journées nationales de valorisation de l'agriculture, des ressources animales et halieutiques, (JNVA), Jennifer Cerès initiatrice desdites journées a présenté un tableau inquiétant sur l'utilisation des intrants agricoles non homologués.

Leur utilisation, selon elle, constitue une menace grave pour le développement de l'agriculture et ivoirienne. « Notre environnement, et par ricochet notre santé est en danger et les causes sont enfouies dans nos propres pratiques agricoles ou liées aux produits souvent censés accroitre leur productivité. Oui, les pesticides, herbicides et fongicides prohibés créent plus de problèmes à l'Afrique qu'ils ne résolvent », a regretté la promotrice de ces journées agricoles.

Face à cette réalité, elle a recommandé l'engagement sans réserve de tous les acteurs de la chaine agricole y compris les décideurs afin de dénoncer le fléau. « La forte causalité entre agriculture et environnement rend cette question de pollution si pressante qu'elle touchera toutes les vies du continent si nous gardons la langue dans le vendre.

Il faut sortir de l'émotion, sortir des joies naïves après des cadeaux souvent remplis de poison ! » a-t-elle soutenu puis d'ajouter : « Oui, l'utilisation abusive et sans contrôle des intrants tue notre agriculture, désastre notre environnement et nous tuera un jour si nous n'y mettons pas un holà. Nous en appelons également à une vigilance accrue des organes de contrôle pour barrer la route à ce désastre qui se planifie lentement et sournoisement ».

C'est ce qui justifie le thème de cette édition intitulée « quel avenir pour l'agriculture et l'environnement en Afrique face à l'invasion des intrants prohibés ». Le choix de ce thème au dire de Jennifer Cerès « engage une réflexion mature sur notre propre devenir face à un risque éminent, car dépendant fortement du duo Agriculture-Environnement ».

Au nombre des intervenants, Krah Konan Paul, député à l'assemblée nationale a représenté le président du Pdci-Rda, Henri Konan Bédié. Il a indiqué que celui-ci a une oreille attentive des résolutions de ces journées.

« Le président Bédié reste attentif aux conclusions de vos travaux. Notre seule richesse était le monde paysan qui a été le fer de lance de notre essor économique et social. Et l'agriculture a toujours été le principal moteur du développement de notre pays ». Krah Paul a entre félicité Jennifer Cerès au nom de son mandant pour cette initiative remarquable pour le rayonnement de l'agriculture ivoirienne. « Le président Bédié me charge de vous traduire toute sa gratitude pour votre contribution à l'émergence du pays.

La promotion de l'agriculture se dessine par une société ou de plus en plus la richesse dépend des capacités d'initiative et de la créativité des individus. Organisé un tel évènement pour valoriser l'agriculture, c'est mettre en valeur, les piliers de la ressource de la Côte d'Ivoire. »

Les JNVA 2017 ont pris fin le samedi 30 par un diner gala au cours duquel de nombreux acteurs du monde agricole ont été distingués.

Cote d'Ivoire

Lynda Aphing-Kouassi annonce la 4ème Conférence BTP & Infrastructure le 14 & 15 Décembre à Dakar

En prélude à la quatrième conférence organisée par le Cabinet International KAIZENE… Plus »

Copyright © 2017 L'Intelligent d'Abidjan. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.