3 Octobre 2017

Sénégal: Déguerpissement des vendeurs sur l'emprise nord du marché à Sédhiou

L'institution municipale de Sédhiou a fait parvenir aux commerçants du marché central la notification faisant état du déguerpissement des occupants de l'emprise sur la façade nord du marché.

Motif invoqué, le démarrage des travaux de construction de la voirie communale dans le cadre du plan d'aménagement urbain de la ville. Les commerçants concernés par la mesure n'entendent point vider les lieux et n'écartent pas l'option de s'opposer directement à ceux qui viendront les déguerpir.

Les commerçants du marché central de Sédhiou qui se sont installés sur l'emprise de la rue qui mène à l'embarcadère de Simbandi ont reçu notification de la mairie pour libérer le site au motif que leurs cantines sont érigées dans le circuit ciblé par les travaux de construction de la voirie sur l'assiette des cinq kilomètres dont a bénéficié la commune de Sédhiou. Le délai expire sous quarante-huit heures mais en assemblée générale ce lundi, ces commerçants ne veulent vraiment pas du tout vider les lieux.

Sidya Faty, le porte-parole du jour a expliqué que « ce sont des responsables de familles qui déploient leur énergie pour gagner dignement leur vie. Nous de la rue El Malick sommes plus d'une centaine de personnes et ne sommes pas prêts à quitter les lieux. Nous avons investi nos ressources ici pour gagner notre vie. Nous sommes par ailleurs convaincus que le maire Abdoulaye Diop n'a pas cette information nous mettant dans la précarité et nous implorons son soutien pour renoncer à ce projet ».

Dans le même sillage, Moustapha Mansaly et la dame Khady Seydi qui ont tour à tour pris la parole ont déploré cette volonté de la mairie de les faire partir du site. « Ils veulent nous jeter dans la précarité. Nous comptons sur le maire Abdoulaye Diop pour nous sauver de ce déguerpissement. Nous ne voulons pas aller ailleurs».

Hommes, femmes et certains en âge quelque peu avancé n'écartent pas l'option de s'opposer physiquement à ce projet de l'institution municipale, selon toujours Sidya Faty. « Encore une fois, ce que nous réclamons n'a rien de politique mais nous avons beaucoup d'estime pour le ministre maire et sollicitons son soutien. Mais si par ailleurs la mairie tient à nous faire partir, ils marcheront sur nos cadavres pour y arriver », menacent-il avec force.

Quant aux commerçants installés à l'intérieur du marché, ils ne partagent pas l'avis de leurs voisins arguant qu'ils se sont irrégulièrement établis sur ce site. Du côté de la mairie, l'institution reste ferme sur la question. « C'est une occupation provisoire et révocable et tous doivent au demeurant quitter pour les besoins de travaux d'utilité publique », a indiqué le secrétaire municipal.

Sénégal

WorldRemit et Wari offrent le transfet d'argent instantané vers le pays

Wari, plateforme leader en Afrique de l'Ouest et WorldRemit, compagnie de transfert d'argent, ont uni leurs forces en… Plus »

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.