3 Octobre 2017

Ile Maurice: Ivan Collendavelloo - «Pas de blackout en vue»

En prélude à l'entrée en vigueur de quatre nouveaux moteurs du Central Electricity Board (CEB) de 16,85 MW chacun, à partir de demain, mercredi 4 octobre, le Deputy Prime minister et ministre de l'Énergie.

Ivan Collendavelloo, a effectué une visite à la centrale électrique de St-Louis, ce mardi 3 octobre. Cela a été l'occasion pour lui de préciser qu'il n'y a aucun risque de «blackout dans le pays».

«Les menaces de blackout dans le pays n'étaient pas réelles. C'est vrai que lorsque j'avais pris les rênes du CEB, nous étions dans la limite. Ce spectre était l'œuvre d'une campagne malpropre menée par un journal dans le pays pour faire croire que je ne connais pas faire mon travail. Les gens ont compris finalement que le blackout n'est pas vrai. Mais les écrits restent et les réalisations sont visibles», a-t-il fait ressortir.

Ivan Collendavelloo a affirmé que les têtes pensantes du CEB, les membres du board, les ingénieurs et les travailleurs ont travaillé de concert afin d'assurer le développement du pays. Le leader du Muvman Liberater a tenu à faire ressortir qu'il avait insisté auprès du CEB pour que la mise sur pied de ces quatre moteurs ne dépasse pas le coût du projet initial, comme cela a été le cas dans le passé.

«Pas un sou de plus n'a été dépensé de ce qui a été budgété par le CEB. Tout a été complété dans les temps. Je suis satisfait que le bruit émis par les quatre moteurs soit tolérable pour la région de Camp-Chapelon. Je rends hommage à ces habitants qui ont dû patienter pendant longtemps pour connaître une vie paisible. Nous avons beaucoup lutté pour mener à bien ce projet malgré les obstacles placés devant nous par l'opposition pour empêcher que ce projet se réalise», a indiqué Ivan Collendavelloo. Selon lui, la réalisation de ce projet a aussi donné du travail aux jeunes techniciens qui travaillent dans la région.

Interrogé sur la démission de Ravi Rutnah du Parliamentary Gender Causus, Ivan Collendavelloo dira qu'il ignore si ce dernier a démissionné comme membre de ce comité. Et d'ajouter : «Je n'ai pas fait le déplacement en ce jour pour évoquer la question.»

Ile Maurice

Vol à la SBM - 7e libération conditionnelle pour Parwez Fatahmamode

Parwez Fatahmamode a fourni une caution de Rs 50 000 et signé une reconnaissance de dettes de Rs 2 millions.  Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.