3 Octobre 2017

Libye: Fermeture du champ pétrolier de Sharara, le plus grand du pays

Photo: The Guardian
Raffinerie de pétrole en Afrique

La production du pétrole est toujours arrêtée depuis dimanche dans le champ pétrolier de Sharara, le plus grand du pays situé à l'ouest, et dirigé par une milice qui dépend du gouvernement de Tripoli.

Pour l'instant, les raisons de cette fermeture restent ambiguës, mais la Libye subit de lourdes pertes à cause des fermetures répétées des terminaux pétroliers.

C'est ce que déplore le président de la Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC). Mostapha Sonallah a donné une conférence de presse lundi à Tripoli où il a indiqué que la fermeture du champ de Charara entre la mi-août et jusqu'à la réouverture début septembre avait coûté le pays 308 millions de dollars.

Sonallah a déploré les conditions sécuritaires et la mainmise des milices sur les sources de pétrole : résoudre les problèmes causés par des groupes qui « trouvent toujours une excuse pour perturber la production, c'est désormais notre seule occupation », a-t-il souligné tout en rappelant que la Libye « ne vit que de son pétrole ».

La production sur les champs pétroliers de l'ouest du pays est régulièrement arrêtée en raison de blocages imposés par des milices faisant office de gardes des installations pétrolières, pour réclamer des rémunérations ou pour des motivations politiques.

Ce gisement produit 283 000 barils par jour et approvisionne la principale raffinerie de l'ouest située à Zawiya (45 km à l'ouest de la capitale) et son port.

La Libye produisait 1,6 million de barils par jour avant la chute de Kadhafi. Ce pays dispose des plus grosses réserves pétrolières de l'Afrique devant le Nigeria et l'Algérie.

Jusqu'en septembre 2016, le pétrole exporté de la Libye c'était le pétrole de la contrebande vend par l'organisation Etat islamique et autres milices, mais avec la réouverture du terminal de Ras Lanouf, l'exportation s'est à nouveau organisée d'une manière légale. La fermeture des ports pétroliers a coûté plus de 130 milliards de dollars à la Libye.

Libye

Le HCR évacue 74 réfugiés africains vers le Niger

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a évacué, dans la nuit du 14… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.