4 Octobre 2017

Ouganda: Constitution - Des députés de l'opposition visés par des grenades

En Ouganda, le quotidien est désormais rythmé par la question de la modification de la Constitution concernant l'âge limite du président Museveni. Un projet d'amendement de la Constitution permettrait à Museveni au pouvoir depuis plus de 30 ans de se présenter pour un nouveau mandat en 2021. Les députés de l'opposition font de plus en plus face à des menaces et même des attaques physiques. Mardi 3 octobre, le projet de loi a été déposé pour première lecture au Parlement. Un acte officiel et symbolique. Mais très peu d'opposants étaient présents au Parlement pour ce moment.

Le texte est formellement déposé au Parlement pour la première lecture. Mais en face de la majorité, les bancs de l'opposition sont restés vides. Pour Edson Kafuuzi, l'un des porteurs du projet de réforme, elle ne doit pas se poser en victime.

« Les députés de l'opposition ne sont pas présents parce qu'ils ont été suspendus ou ils ont fait le choix de rester à l'écart. Cela n'a rien à voir avec les menaces qu'ils reçoivent. Même nous qui proposons cette loi nous sommes menacés. Pour moi le problème vient du fait que nos collègues de l'opposition ont débuté ce qu'ils appellent la "défiance" afin de protester. Mais cela engendre de la violence. »

En une semaine, des grenades ont été lancées devant les résidences de trois députés d'opposition. Mardi matin, chez Bobi Wine, le célèbre chanteur entré récemment en politique, on constate les dégâts.

S'il s'inquiète pour sa famille - la grenade a fait voler en éclats la vitre de la chambre de son fils - Bobi Wine n'est pas surpris de cette attaque. « Avant que cela arrive, j'ai reçu des appels anonymes me recommandant d'arrêter de m'opposer au retrait de l'âge limite ou je serais tué. Tout cela, selon moi, a pour objectif de m'intimider et de me réduire au silence. Mais je dis à ces gens, qu'importe les menaces, cela ne changera pas ma décision de défendre la Constitution. »

Le comité juridique a désormais 45 jours pour renvoyer le texte devant le Parlement pour être débattu.

Ouganda

L'OMS soutient le confinement du virus de Marburg à la frontière avec le Kenya

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) s'efforce de contenir une épidémie du virus de Marburg… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.