4 Octobre 2017

Guinée: La marche de l'opposition autorisée (Tibou Kamara)

Tout le monde s'attendait à un bras de fer qui pourrait dégénérer ce mercredi 4 octobre à Conakry. Finalement, les autorités ont décidé de faire le faire Play en autorisant la marche de l'opposition.

C'est l'annonce faite par Tibou Kamara, Conseiller personnel du Chef de l'Etat. A l'en croire, après concertation et le souci exprimé par toutes les parties sur les droits et libertés reconnus aux citoyens, le président de la République a pris l'initiative d'autoriser la manifestation. Mais, l'itinéraire change légèrement.

Au lieu du rond-point de Tannerie au stade du 28 septembre par l'autoroute Fidel Castro, les opposants sont autorisés à emprunter l'itinéraire suivant: rond-point de Tannerie, aéroport de Gbessia-Bambéto et carrefour Hamadallaye. Reste à savoir quelle sera la réaction de l'opposition qui, ces derniers mois a durci le ton face au pouvoir en place.

Guinée

Les bacheliers guinéens de 2017 n'iront pas dans les universités privées

Ce lundi, c'est la rentrée pour les étudiants guinéens. Les 23 000 bacheliers de 2017 prendront le… Plus »

Copyright © 2017 Aminata.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.