3 Octobre 2017

Congo-Brazzaville: Secteur immobilier - Une société marocaine autorisée à investir à Brazzaville et Kintelé

Le ministre des Affaires foncières et du domaine public, Pierre Mabiala, a remis le 2 octobre au PDG du groupe TAAMIR, Abdelwahed Jabiri, deux autorisations provisoires dont une d'un hectare de terrain à la ceinture maraîchères de Talangaï et l'autre de plus de 17 ha dans la commune de Kintelé, dans le Pool

A Talangaï, dans le 6e arrondissement, la Société africaine des travaux construira un centre commercial et un parc d'attraction. Tandis que dans la commune de Kintelé, dans le département du Pool, à environ 17 km de Brazzaville, les Marocains ont reçu une autorisation de construire des logements sociaux et un marché moderne de proximité. Selon le directeur général de la Société africaine des travaux, Issam Jabri, l'objectif est de développer le secteur immobilier au Congo.

A travers de ces deux projets, le Maroc voudrait apporter au Congo son expérience en la matière. « Ce projet aura de grands impacts sur la société congolaise. C'est un grand projet qui s'étale sur une période de 10 ans pour un montant estimatif de 50 milliards FCFA. Nous allons commencer sous votre direction, pour donner la possibilité à tous les Congolais d'acquérir un logement décent où ils peuvent s'identifier », a-t-il précisé.

Consciente du fait que les logements sociaux manquent au Congo, la société africaine des travaux entend tout mettre en œuvre afin d'offrir aux Congolais des logements sociaux aux prix abordables. Dès qu'il sera mis en œuvre, ce projet va générer des milliers emplois aux jeunes. « Nous allons par la suite étudier avec les différents organismes dont le ministère des Finances pour alléger les critères d'acquisition des prêts en vue de prendre l'immobilier, nous croyons qu'il y a beaucoup de choses à faire. Nous venons ici pour des partenariats gagnants-gagnants où tout le monde trouvera son compte », a poursuivi Issam Jabri, précisant qu'ils travailleront avec des sociétés installées au Congo.

Remettant les documents au PDG de la Société africaine des travaux, le ministre des Affaires foncières et du domaine public, chargé des relations avec le Parlement, a indiqué que les terrains remis concernent la réserve foncière de l'Etat. D'après la loi, chaque occupation va générer un cautionnement qui va être défini par un arrêté conjoint signé par le ministre des Finances et celui des Affaires foncières.

Ceci en attendant la prise du décret en conseil des ministres dont la durée est de 25 ans renouvelable. « Vos investissements permettront de relancer l'économie, donc si vous venez, c'est pour participer à la relance de l'économie congolaise à travers le foncier qui a une valeur économique indéniable. L'autorisation provisoire d'occuper a une durée de 18 mois, alors que le décret d'autorisation expresse d'occuper est de 25 ans renouvelable », a précisé Pierre Mabiala qui a remis également aux Marocains les plans de délimitation indiquant la superficie et les coordonnées des espaces à occuper.

Congo-Brazzaville

Pour son avocat, Paulin Makaya doit être libéré

Il a purgé sa peine mais il n'est toujours pas libéré. Au Congo-Brazzaville, Paulin Makaya est… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.