3 Octobre 2017

Angola: Ouverture au pays de la campagne "Marcha Outubro Rosa"

Luanda — Le président de la Ligue Angolaise Contre le Cancer, André Panzo, a considéré lundi, à Luanda, le cancer du sein comme une maladie du siècle pour le fait d'exterminer des milliers de femmes à travers le monde.

S'exprimant en conférence de presse au Centre Aníbal de Melo, dans la cérémonie de lancement de cette campagne "Marcha Outubro Rosa" (Marche Octobre Rose), il a précisé que la date était célébrée mondialement dans l'objectif de sensibiliser la société, en générale, et la femme, en particulier, sur l'importance et la prévention du cancer du sein.

D'autre part, il a présenté le programme des activités, mettant en évidence la marche de solidarité prévue pour le 28 du mois en cours, qui partira de l'Institut National de Lutte contre le Cancer et se terminera à la Place "Primeiro de Maio".

Il est également prévu des activités comme des foires de santé, des colloques, a-t-il ajouté.

Le mouvement "Octobre Rose", institué par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), s'est réalisé pour la première fois en Angola en 1990.

Angola

Les banques américaines boudent toujours l'Angola

L'Angola semble encore loin de convaincre les banques américaines de reprendre les services de compensation en… Plus »

Copyright © 2017 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.