4 Octobre 2017

Sénégal: La ligne Dakar-Kigali va booster le volume des échanges commerciaux entre les deux pays

Dakar — La ligne commerciale Dakar-Kigali, lancée mardi par Rwandair, va accroître le volume des échanges commerciaux entre le Sénégal et le Rwanda et rapprocher davantage l'Afrique de l'Ouest d'une part et l'Afrique de l'Est et du Centre d'autre part, a dit l'ambassadeur rwandais à Dakar, Mathias Harebamungui.

"Cette liaison va non seulement booster le volume commercial et la mobilité des personnes entre nos deux pays, mais aussi rapprocher davantage l'Afrique de l'Ouest et l'Afrique de l'Est et du Centre", a-t'il dit.

Il s'exprimait après la visite de l'avion qui va désormais effectuer trois vols par semaines entre Kigali, la capitale rwandaise, et Dakar.

L'ouverture de cette ligne, poursuit-il, est "un pacte indélébile , reflet indéniable de nos coopérations qui connaissent une dynamique synchronisée sur le plan bilatéral".

Selon M. Harebamungui, "ce vol inaugural à Dakar incarne la volonté des deux chefs d'État de rapprocher les deux pays et le continent". "Ils sont déterminés [ouvrir] une nouvelle page de la coopération africaine. Ils sont engagés sur tous les plans, et c'est un signal fort qui témoigne de la bonne gouvernance diplomatique et économique que les deux présidents incarnent", a-t-il insisté.

"Notre continent dispose de potentiels très importants, c'est sa population et sa croissance économique", a-t-il poursuivi, soulignant que les Africains doivent abattre "les barrières linguistique et géographique et se constituer en socle indépendant". A l'en croire,"l'Afrique doit défendre et consolider sa dignité à travers notamment la coopération Sud-Sud".

L'ambassadeur du Rwanda à Dakar pense que les "bonnes relations diplomatiques facilitent toujours le travail, puisque les pays [coopèrent] par des accords bilatéraux".

"Le gouvernement rwandais ouvre le pays à ses frères africains, pour qu'ils puissent exploiter ses opportunités et stimuler l'investissement dans les domaines de l'énergie, du tourisme et des infrastructures, entre autres", a-t-il dit, promettant "une sécurité totale et un service de qualité" aux futurs clients de la compagnie nationale.

"Cette nouvelle ligne aérienne va diversifier les lignes et satisfaire la clientèle", estime Abdoulaye Ndiaye, conseiller technique au ministère des Transport aériens.

"Nous allons travailler à en faire un vol de référence", a-t-il dit, invitant ses hôtes à travailler pour "le rayonnement économique du continent".

Rwandair dessert 21 villes de l'Afrique de l'Ouest, australe et centrale, du Moyen Orient et de l'Asie, notamment.

La compagnie qui dispose d'une flotte de 12 types d'avion, projette d'ouvrir une ligne à Bamako et Conakry vers la fin de l'année, et en 2018 aux États-Unis.

Sénégal

Conférence internationale - De grands groupes réfléchissent sur le BTP en Afrique

Cette conférence sur les BTP et infrastructures a pour but de créer une Afrique émergente. Plus »

Copyright © 2017 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.