3 Octobre 2017

Congo-Kinshasa: Désiré Baere - Un retour douloureux !

C'est fut un grand journaliste et leader d'opinion. Désiré Baere Pene s'en est allé par le chemin de tous, mais sa mort aura été pour sa famille, ses frères, amis ainsi que connaissance un coup fatal.

Cela, parce que, peu avant sa disparition, Baere avait enterré sa propre mère. Il est mort à 3 heures du matin, dans la nuit du jeudi 28 septembre. Aux dires des membres de sa famille, il a succombé de suite d'un infarctus. La levée de sa dépouille est intervenue à la morgue de l'hôpital du cinquantenaire, le dimanche 1er octobre de l'année en cours.

Peu avant l'inhumation à la Nécropole entre Terre et Ciel, ses obsèques ont eu lieu à l'espace "Bon Marché" dans la commune de Barumbu. Puis que c'est Dieu qui donne et qui reprend, une messe d'action de grâce a été dite en la paroisse Saint Eloi, toujours dans la municipalité de Barumbu.

Une page de la vie de Désiré Baere vient d'être tournée, la dernière en tout cas. Pour les membres de sa famille biologique et ceux qui l'ont connu comme amis ou collègue de service, Désiré Baere aura été une étoile brillante dont nombreux ont bénéficié de sa chaleur et lumière.

Ils soulignent, au passage, que l'illustre disparu fut un titan dans le cadre de la pratique professionnelle, la pratique du métier de journaliste. Il avait un sens strict dans le travail bien accompli, disent-ils.

Parcours professionnel

Désiré Baere Pene est de la dix-huitième promotion de l'Institut Facultaire des Sciences de l'information et de Communication -IFASIC-. Il fut parmi les premiers recrus de la radio Okapi en 2002. Il présentait le journal en français. Par la suite, il va intégrer à l'époque, la Commission Electorale Indépendante (CEI) pour s'occuper de la communication électorale. Avec cette expérience acquise dans le domaine électoral, il sera embarqué dans la cellule électorale de l'ONUCI, la mission des Nations Unies de maintient de la paix en Côte d'Ivoire.

A l'issue de cette mission, il va rentrer au pays pour diriger le centre des ressources pour les médias à Kinshasa. Il a également presté en tant que chargé du centre d'informations électorales, une structure mise en place par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) en collaboration avec le PNUD. C'est avec d'abondantes larmes que ceux qui l'ont connu comme père, époux, frères, amis et connaissances ont pleuré à ses obsèques.

Congo-Kinshasa

La RDC est le pays d'Afrique qui compte le plus de déplacés internes

Selon un rapport publié la semaine dernière par l'Observatoire des situations de déplacement… Plus »

Copyright © 2017 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.