4 Octobre 2017

Cote d'Ivoire/Mali: Wilfried Bony - "On doit gagner ce match"

interview

La Côte d'Ivoire sera opposée au Mali, le vendredi 6 octobre 2017, en match comptant pour la 5ème journée des qualifications de la Coupe du monde 2018 en Russie.

Première du groupe C avec 7 points devant le Maroc (6 points), le Gabon (5 points) et le Mali (2 points), la Côte d'Ivoire n'a pas droit à l'erreur

. Convoqué pour ce match si important dans la course à la qualification, l'attaquant de Swansea Wilfried Bony situe les enjeux de cette rencontre.

Dans quel état vous retrouvez la sélection ?

Toujours dans le même état d'esprit, défendre les couleurs du pays. Et c'est avec beaucoup de plaisir qu'on retrouve le groupe.

«Normalement Bony Wilfried est out pour le Mali». Vous confirmez ces propos du sélectionneur ?

J'ai fait un scanner hier (NDLR, dimanche). Je n'ai pas encore les résultats. On attend de voir si je suis forfait ou pas. (Il n'a pas assisté à l'entraînement de mercredi.

La décision de sa participation au match devrait être prise, ce jeudi, avant le départ de l'équipe pour Bamako au Mali).

 Un match important contre le Mali, le vendredi prochain. Comment vous appré- hendez cette opposition ?

Il y a au bout de ces éliminatoires une qualification à la Coupe du monde. Le plus important, c'est de le gagner. Comment ça va se passer ?

Je ne sais. Ce dont je suis conscient, c'est qu'on doit gagner ce match si important dans la course à la qualification. Le meilleur résultat pour nous, c'est la victoire. On fera tout et on espère que la chance nous sourira.

 Au niveau personnel, vous vous retrouvez à Swansea après avoir évolué à Manchester City. Vous pensez avoir fait le bon choix ?

Bien sûr ! En tant que footballeur, le plus important, c'est de jouer, de se faire plaisir. Et ce n'est que sur le terrain qu'on peut se faire plaisir. C'est ça mon travail.

Je suis donc retourné à Swansea pour jouer. Après l'épisode de Stoke City, il me fallait passer à autre chose et Swansea m'a offert cette opportunité. Le bon choix ? Je réponds par l'affirmative.

 N'avez-vous pas peur d'échouer dans un club dont vous avez marqué l'histoire ?

Pas du tout ! Je retrouve à Swansea un public qui est comme une famille. Je vais travailler et continuer à être sur le terrain pour donner de la joie au public, aux supporters. Je n'ai pas peur d'un quelconque échec. Chaque jour est un nouveau challenge qu'il faut relever.

 A City, qu'est-ce qui n'a pas fonctionné entre Bony et son entraîneur Pep Guardiola ?

On a de très bons rapports. Il n'y a pas de brouilles entre nous. J'étais beaucoup blessé et lui, il avait besoin de joueurs prêts pour sa mission.

Maintenant, pour avoir du temps de jeu, j'ai préféré partir. Sinon, nos rapports sont au beau fixe.

Cote d'Ivoire

Lynda Aphing-Kouassi annonce la 4ème Conférence BTP & Infrastructure le 14 & 15 Décembre à Dakar

En prélude à la quatrième conférence organisée par le Cabinet International KAIZENE… Plus »

Copyright © 2017 Le Patriote. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.