4 Octobre 2017

Cote d'Ivoire: La première dame, Dominique Ouattara aux côtés des familles de Léon Konan Koffi et Dagobert Banzio

La Première Dame, Dominique Ouattara a présenté ses condoléances et celles de son époux, lundi dernier, aux familles des ministres Léon Konan Koffi et Dagobert Banzio aux domiciles des défunts.

C'est par la Riviera Génie 2.000 au domicile du ministre Dagobert Banzio que la délégation conduite par l'épouse du chef de l'Etat a commencé cette visite de soutien et de réconfort aux familles de ces personnalités disparues.

Cette délégation était composée de Mme Anne Désirée Ouloto, ministre de la Salubrité urbaine et de l'assainissement, M. Jean-Claude Kouassi, ministre de l'Emploi et de la Protection Sociale, Madame Clarisse Duncan, épouse du vice-Président M. Daniel Kablan Duncan, du Professeur Sega Sangaré, PCA de Fraternité Matin et de bien d'autres personnalités et proches collaborateurs de Mme Dominique Ouattara.

Devant la famille éplorée, c'est à la ministre Anne Désirée Ouloto que l'honneur est revenu de donner les nouvelles. Au nom du couple présidentiel, elle a traduit la douleur qui les a frappés à la nouvelle du décès du ministre Dangobert Banzio.

«La Première Dame, Dominique Ouattara vient en son nom propre et au nom de son époux, le Président Alassane Ouattara pour vous présenter ses condoléances et vous traduire toute la douleur qui frappe le couple présidentiel. La Côte d'Ivoire est une grande famille.

Le Président Alassane Ouattara a connu le ministre Dagobert Banzio. Mme Dominique Ouattara a eu l'information de la douleur qui frappe la région du Cavally. Elle est donc venue pour s'associer au deuil qui frappe la famille Banzio.

Elle est venue pour prendre sa part de deuil. Au nom de son époux, le Président Alassane Ouattara, elle vous exprime ses condoléances.

Elle prie que le seigneur vous aide à supporter ce deuil », a indiqué Mme Anne Désirée Ouloto. En vue de soutenir la famille de l'illustre disparu dans l'organisation de ces obsèques, elle a offert la somme de 5 millions F CFA.

Un geste fortement apprécié par la famille du défunt qui par la voix de son porte-parole M. Zoué Doh a tenu à remercier le couple présidentiel. Ensuite, la délégation de la Première Dame a mis le cap sur la résidence de Léon Konan Koffi, ancien ministre de la Défense du Président Félix Houphouët-Boigny.

Là, c'est le ministre Jean-Claude Kouassi, ministre de l'Emploi et de la Protection sociale qui a exprimé la compassion du couple présidentiel à la famille éplorée. Puis, la Première Dame, Dominique Ouattara a offert une enveloppe de 5 millions F CFA en guise de sa participation aux obsèques.

M. Koffi Michel, porte-parole de la famille du défunt, a remercié le couple présidentiel. Il a insisté sur le fait que dès l'annonce du décès du ministre Léon Konan Koffi, le président Alassane Ouattara avait déjà témoigné de son soutien en dépêchant le ministre Ahoussou Jeannot à leurs côtés.

Notons que le ministre Léon Konan Koffi sera inhumé à Didievi, le samedi 07 octobre 2017. Le ministre Dagobert Banzio, quant à lui, sera inhumé le samedi 14 octobre 2017 à Tinhou, son village natal situé à Bloléquin.

Cote d'Ivoire

Lynda Aphing-Kouassi annonce la 4ème Conférence BTP & Infrastructure le 14 & 15 Décembre à Dakar

En prélude à la quatrième conférence organisée par le Cabinet International KAIZENE… Plus »

Copyright © 2017 Le Patriote. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.